2 min de lecture Football

Anelka : une quenelle et une fin de carrière en question

Plus de six mois après le scandale qui avait valu à Nicolas Anelka 5 matches de suspension, l'ancien international est apparu jeudi 12 juin en conférence de presse avec un t-shirt sur lequel apparaissait la fameuse "quenelle".

La quenelle de Nicolas Anelka en décembre 2014
La quenelle de Nicolas Anelka en décembre 2014 Crédit : AFP/I.Kington
Arnaud Beaufils
Journaliste RTL

Il est décidément incorrigible. Après avoir écopé de 5 matches de suspension en décembre pour avoir célébré un but par une quenelle, l'attaquant français Nicolas Anelka a récidivé ce jeudi 12 juin, en portant un t-shirt à l'effigie de ce signe de ralliement à Dieudonné qui a tant fait polémique.

La "Super Quenelle"

À l'occasion d'une conférence de presse à Kinshasa pour soutenir la fondation Youssouf Mulumbu d'aide à l'enfance, l'ancien attaquant du PSG arborait un t-shirt "Superman" stylisé : l'emblème du super-héros est détourné, laissant apercevoir deux bras former la "quenelle" de Dieudonné. Un moment qu'il n'a pas manqué d'immortaliser par le biais d'une photo, publiée sur Twitter. Cette pièce est d'ailleurs l'un des produits dérivés du site officiel de l'humoriste, intitulée "Super Quenelle". 

Antisémite ou anti-système ?

La quenelle est le symbole de ralliement lancé par l'humoriste Dieudonné, percu par certains comme un geste antisémite. Initialement, il s'agit d'une variante du "bras d'honneur" plus précisément "contre ceux d'en-haut". 

Pour l'avoir fait sur un terrain de foot, Anelka s'était vu infliger 5 matches de suspension par son club de West Bromwich Albion. Ce geste avait également été effectué par le basketteur Tony Parker.

Une distance avec le monde du football

À lire aussi
Des supporters avec un masque lors du match OL-Juventus, le 26 février 2020. football
Coronavirus : le match OL-Juventus a-t-il "accéléré" la propagation du virus dans la région ?

Par ailleurs, l'enfant terrible du football français a profité de cette conférence de presse pour annoncer une possible fin de carrière, indiquant qu'il "prendrait bientôt une décision". Anelka (35 ans) avait mis fin à son aventure à West Bromwich Albion le 14 mars. Il a évolué dans 11 clubs différents au cours de sa carrière.

Pour ce qui est de la Coupe du monde 2014, qui se déroule en ce moment au Brésil, l'ancien parisien a déclaré : "C'est une Coupe du monde que je ne pense pas regarder, parce que trop de foot tue le foot. Je suis dans le foot depuis plusieurs années et je passe mon temps libre avec mes enfants et ma famille plutôt que de regarder le foot à la télé. Donc ce n'est pas un Mondial que je regarderai". L'amour du football semble révolu pour le natif des Yvelines.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Nicolas Anelka Quenelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants