1. Accueil
  2. Sport
  3. Ballon d'Or : Franck Ribéry plébiscité par les journalistes
2 min de lecture

Ballon d'Or : Franck Ribéry plébiscité par les journalistes

Franck Ribéry est arrivé en tête du vote des journalistes pour le Ballon d'Or 2013. Avec les anciennes règles, il aurait été sacré à la place de Cristiano Ronaldo.

Franck Ribéry en conférence de presse, avant la cérémonie de remise du Ballon d'Or 2013
Franck Ribéry en conférence de presse, avant la cérémonie de remise du Ballon d'Or 2013
Crédit : AFP/F.Coffrini
Julien Absalon
Julien Absalon

Si le Ballon d'Or 2013 avait été attribué avec le mode de désignation antérieur à 2010, Franck Ribéry aurait été récompensé à la place de Cristiano Ronaldo. Alors qu'un panel de journalistes du monde entier établissait le classement de cette distinction individuelle, les sélectionneurs et capitaines des équipes nationales votent avec les journalistes depuis trois ans.

Ribéry troisième chez les sélectionneurs et capitaines

Ainsi, pour cette édition 2013, Franck Ribéry est arrivé en tête des suffrages des journalistes (11,22%). Cristiano Ronaldo est seulement deuxième avec 8,54% des votes tandis que Lionel Messi est relégué à la troisième place avec 7,81%.

Les sélectionneurs ont en revanche placé le Portugais en tête (9,18%), devant l'Argentin (8,09%) et le Français (6,32%). Chez les joueurs, Ribéry a même été bien moins soutenu, puisqu'il ne recueille que 5,82% des votes. Ronaldo affiche son meilleur score avec 10,27% et Lionel Messi est à 8,82%.

Par conséquent, Cristiano Ronaldo a été désigné Ballon d'Or 2013 avec 27,99% des voix, devant Lionel Messi (24,72%) et Franck Ribéry (23,36%), lundi 10 janvier.

Le précédent Sneijder en 2010

À lire aussi

Le détail de ces votes relance le débat sur le mode de scrutin du Ballon d'Or et le manque de clarté des critères retenus. Une controverse née en 2010, lorsque la Fifa a récupéré ce prix initialement organisé par France Football. "Il y a un petit quelque chose qui a changé dans le Ballon d'Or depuis qu'il est passé à la Fifa", a d'ailleurs regretté Michel Platini, le président de l'UEFA.

Cette année-là, lors du deuxième sacre de Lionel Messi, les journalistes avaient choisi le néerlandais Wesley Sneijder, champion en Italie, vainqueur de la Ligue des champions avec l'Inter Milan et finaliste de la Coupe du monde. La vedette du FC Barcelone, qui n'avait gagné que le championnat d'Espagne, n'avait terminé qu'à la quatrième place dans le vote des médias.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.