1 min de lecture JO Rio 2016

VIDÉO - JO Rio 2016 : un échange impressionnant en demi-finale de tennis de table

Les images de ce match de ping-pong sont aussi surprenantes qu'impressionnantes avec un point de vingt secondes et de trente échanges.

Un échange impressionnant en demi-finale de tennis de table
Un échange impressionnant en demi-finale de tennis de table Crédit : Jim WATSON / AFP
Maxime Carignano
Maxime Carignano

Le genre de point intense qui fait plaisir à voir. Vendredi 12 août, la première demi-finale de Ping-Pong aux Jeux olympiques opposait le Chinois Ma Long au Japonais Jun Mizutani. Les deux sportifs ont offert un instant spectaculaire avec un point de plus de vingt secondes et près de trente échanges.

Au début du sixième set, c'est le Chinois Long Ma qui menait 3 sets à 2 face au Japonais Jun Mizutani. Sur les images, les deux pongistes se sont rendus coup pour coup dans un échange surprenant, mais surtout fantastique. Au bilan des courses, le point et le match sont revenus au Chinois, qui s'est donc qualifié pour la finale.

La deuxième demi-finale de tennis de table a aussi réservé sa fabuleuse séquence. Le match opposait le Biélorusse Vladimir Samsonov et le Chinois Jike Zhang. Mené 2 sets à 0 par le Chinois, le Biélorusse était contraint de défendre face aux coups de butoirs de son adversaire du jour. Loin de sa table, le Biélorusse a tenté un geste un peu inespéré en faisant une cloche pour déstabiliser son adversaire. Coup de chance ou coup calculé ? La balle est tombée sur le coin de la table. Malgré ce point perdu, le Chinois Jike Zhang est finalement parvenu à se qualifier en finale.

>> Voir la vidéo sur YouTube

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO Rio 2016 Sport Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants