2 min de lecture Tour de France

Tour de France 2015 : Greipel s'offre la 2e étape au sprint, Cancellara en jaune

COMPTE-RENDU - Dans cette étape de 166 km (Utrecht-Zélande Neetlje Jans), Nibali, Quintana et Pinot ont perdu du temps sur Froome et Contador.

Laurent Jalabert Le Tour de France sur RTL Laurent Jalabert & Le Service des Sports iTunes RSS
>
Résumé - Étape 2 (Utrecht > Zélande) - Tour de France 2015 Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Durée : | La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Le tracé avait beau être complètement plat, la course a été animée par le vent, la pluie et les bordures. André Greipel a remporté la deuxième étape (166 kilomètres) du Tour de France, qui a quitté la ville d'Utrecht pour rejoindre la digue de Zélande et la petite île artificielle néerlandaise de Neeltje Jans, dimanche 5 juillet. Le coureur allemand de Lotto-Soudal, auparavant vainqueur de 6 étapes sur la Grande Boucle, s'est imposé au sprint devant Peter Sagan (Tinkoff). Troisième, le Suisse Fabian Cancellara (Trek) s'empare du maillot jaune, notamment grâce aux bonifications, et succède ainsi à l'Australien Rohan Dennis, vainqueur de la première étape.

Le Britannique Christopher Froome (Sky) et l'Espagnol Alberto Contador (Tinkoff) réalisent la très belle opération du jour en s'octroyant près d'une minute et demie d'avance au classement général sur le tenant du titre Vincenzo Nibali (Astana) et le Colombien Nairo Quintana (Movistar), tous deux piégés par les bordures, à l'instar de Thibaut Pinot (FDJ).

Une étape rapide et compliquée

Lancés par un départ réel à 13h50, sous une température bien moins étouffante que la veille, les 198 coureurs ont vécu une étape particulièrement pénible à cause des mauvaises conditions climatiques et des différentes stratégies mises en place par les équipes. En plus de devoir fournir des efforts conséquents pour maintenir une vive allure (plus de 47 km/h de moyenne) sur les chaussées mouillées, certains ont été pris dans quelques chutes, sans gravité semble-t-il.

Dès le début, quatre coureurs ont tenté leur chance dans une échappée qui n'avait aucune chance d'aller au bout, tant cette étape était promise aux sprinteurs. Perrig Quéméneur (Europcar), Armindo Fonseca (Bretagne), Stef Clement (IAM), Jan Barta (Bora) ont tout de même tenu presque 100 kilomètres, suffisant pour occuper les premières places du sprint intermédiaire à Rotterdam (km 80,5), remporté par Barta.

Les leaders répartis en trois groupes par le vent

À lire aussi
Raymond Poulidor, le 15 juillet 1974. Tour de France
Décès de Raymond Poulidor : "On se sent un peu orphelin", confie l'ancien speaker du Tour

Une fois l'ensemble des participants réunis, les bordures, forcées par la Tinkoff (Contador), la Sky (Froome) et Etixx (Kwiatkowski), ont provoqué l'éclatement du peloton en trois groupes, dans les 60 derniers kilomètres. Les efforts du Polonais Michal Kwiatkowski ont d'ailleurs été récompensés du Prix de la Combativité. C'est ainsi que Nibali et Pinot se sont fait piéger avec le maillot jaune. Pire, Quintana et Péraud ont été distancés dans un troisième groupe qui a toutefois réussi à recoller avec le précédent, mais pas celui de Froome et Contador.

159,5 kilomètres attendent le peloton lors de la troisième étape, lundi 6 juillet. Dans un parcours intégralement belge, après deux tracés aux Pays-Bas, les coureurs vont partir d'Anvers pour se retrouver face au mur de Huy, une arrivée en côte qui faire le bonheur des puncheurs. Une pente moyenne de 9,6% devra être franchie dans les 1.300 derniers mètres. Rodriguez, Gerrans, Albasini, Valverde ou encore Sagan seront grandement attendus sur la ligne d'arrivée.

Tour de France 2015 : le profil de la 2e étape
Tour de France 2015 : le profil de la 2e étape Crédit : AFP
Tour de France 2015 : le parcours
Tour de France 2015 : le parcours Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour de France Fabian Cancellara Cyclisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants