1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Teddy Riner : "Beaucoup d'émotion et de fierté"
1 min de lecture

Teddy Riner : "Beaucoup d'émotion et de fierté"

INVITÉ RTL / REPLAY - Après son huitième titre de champion du monde glané samedi 29 août à Astana, Teddy Riner confie qu'il a passé une "courte nuit". Le champion pense déjà aux futures échéances.

2e du classement RTL / Teddy Riner après son 8e sacre mondial (un record) à Astana, le 20 août 2015
2e du classement RTL / Teddy Riner après son 8e sacre mondial (un record) à Astana, le 20 août 2015
Crédit : JACK GUEZ / AFP
Teddy Riner : "Beaucoup d'émotion et de fierté"
05:54
James Abbott
James Abbott

Imbattable depuis 2010 et vainqueur samedi 29 août d'un huitième titre de champion du monde, le judoka Teddy Riner s'exprimait ce matin sur RTL sur ses sentiments après cette nouvelle victoire historique. "Je suis sur un nuage mais il a du mal à décoller, s'amuse-t-il en référence à son poids de colosse. La nuit a été courte, je me suis refait la journée tellement j'étais content d'avoir cette médaille à côté de mon oreiller. C'est beaucoup d'émotion et de fierté."

On garde surtout dans un coin de la tête les JO qui vont arriver très vite

Teddy Riner

Interrogé sur sa sobre célébration à l'issue du combat, il affirme que ce n'était pas parce qu'il était certain de gagner, mais qu'il a gardé son émotion à l'intérieur de lui. "Gagner n'est jamais une évidence, rappelle-t-il. C'était une émotion intérieure, on garde surtout dans un coin de la tête les JO qui vont arriver très vite (en 2016 à Rio NDLR)".

Je refuse de me laisser battre

Teddy Riner

Parlant avec émotion de l'alchimie avec son coach et son club de Levallois, le judoka de 26 ans est encore assez jeunes pour ne pas se poser de questions quant à son après-carrière. "Je ne me pose pas trop ces questions, affirme-t-il. L'envie est toujours là, il faut se laisser le temps, le plus tard possible."

La défaite ? Il y pense encore, c'est ce qui lui permet de gagner encore et toujours. "Je refuse de me laisser battre, affirme-t-il. Le sport c'est aléatoire tout peut arriver, il suffit d'une minute de déconcentration et la défaite arrivera. Je m'entraîne pour ne pas perdre."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/