1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Roland-Garros : Guy Forget "rêve" d'un toit sur le central en 2020
1 min de lecture

Roland-Garros : Guy Forget "rêve" d'un toit sur le central en 2020

INVITÉ RTL - Le directeur du tournoi du Grand Chelem parisien souhaite positiver malgré un début de quinzaine morose.

Guy Forget le 3 mai 2016 devant la Coupe des Mousquetaires
Guy Forget le 3 mai 2016 devant la Coupe des Mousquetaires
Crédit : HERVE BLOMET/SIPA
Roland-Garros : Guy Forget "rêve" d'un toit sur le central en 2020
04:45
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Forfaits de Roger Federer et Gaël Monfils avant le début du tournoi, de Rafael Nadal à la veille de son 16e de finale, abandon de Jo-Wilfried Tsonga au début du sien, et surtout cette pluie qui ne cesse de tomber : ce tournoi de Roland-Garros est-il maudit ? Guy Forget, son directeur, préfère rire de la question et positiver. "On a quand même vu des matches exceptionnelscelui de Richard Gasquet face à Kei Nishikori, il y a encore le numéro 1 mondial (Novak Djokovic, ndlr), le numéro 2 (Andy Murray), Serena Williams".

L'ancien 4e joueur mondial rappelle aussi que "le propre du tennis c'est de jouer, quelles que soient les conditions", et estime que, "comme par hasard, ceux qui se plaignent sont ceux qui ont perdu". Il rappelle aussi qu'en Australie "il fait parfois 40 degrés" et qu'à l'US Open "il y a du vent à 75 km/h". "Quand on joue sur la terre battue, il y a parfois une petite bruine. Ce n'est pas très agréable mais cela fait apporte un certain charme".

Ce toit, ça fait 15 ans qu'on parle (...) C'est vrai qu'aujourd'hui il nous rendrait beaucoup de services

Guy Forget, directeur de Roland-Garros

Depuis lundi 30 mai et cette première journée sans match depuis 16 ans, le chiffre de deux millions d'euros de pertes est évoqué dans de tels cas de figure. Là encore, Guy Forget ne perd pas son sourire. D'abord en pensant aux spectateurs - "On a des assurances pour les indemniser et c'est la moindre des moindres". Ensuite car le tournoi "génère assez de bénéfices pour pouvoir avoir à un moment donné une journée difficile".

Cela ne l'empêche pas d'insister sur la nécessité d'un toit rétractable au moins sur le court central, comme dans les trois aiutres tournois du Grand Chelem. "Ce toit, ça fait 15 ans qu'on parle. Le nouveau chantier a commencé depuis fort longtemps, et en 2020 ce toit sera enfin terminé. On en rêve. C'est vrai qu'aujourd'hui il nous rendrait beaucoup de services. Il faut être patient". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/