3 min de lecture NBA

Play-offs NBA : Cleveland qualifié, les Spurs et les Clippers dos à dos

Les Cleveland Cavaliers se sont facilement qualifiés pour le prochain tour des play-offs dimanche tandis que les San Antonio Spurs ont subi une inquiétante défaite à domicile.

Lebron James sous le maillot des Cleveland Cavaliers, le 26 avril 2015
Lebron James sous le maillot des Cleveland Cavaliers, le 26 avril 2015 Crédit : Jim Rogash / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Pour son retour en play-offs après cinq ans d'absence, Cleveland n'a pas fait de détails face à Boston. Les Celtics ont été balayés quatre victoires à zéro. La dernière est sans appel, dimanche, avec une défaite 101-93. LeBron James, qui avait décidé de quitter les Cavaliers après leur élimination par les Celtics lors des play-offs 2010, a inscrit 27 points et pris dix rebonds et Kyrie Irving a lui réussi un "double-double" (24 pts, 11 rbds). 
Seule mais grosse contrariété pour David Blatt, l'entraîneur des "Cavs", le troisième membre de son "Big Three", Kevin Love s'est déboîté l'épaule gauche lors de cette rencontre très physique et mouvementée et sa saison pourrait être terminée. Au prochain tour, James et consorts devraient avoir affaire à un sacré client, Chicago qui mène par trois victoires à une face à Milwaukee. 
À noter aussi l'impressionnant radio de victoires de LeBron James. Lors de ses 22 derniers matches du premier tour des play-offs, "King James" ne traîne pas alors qu'il signe 90,9% de victoires sous le maillot de Miami ou Cleveland. Il a toujours participé aux play-offs lors des dix dernières saisons avec un impressionnant bilan de cinq finales et deux titres. 

Blake Griffin et Chris Paul en leaders

Washington a réussi lui aussi un sans-faute face à Toronto, battu pour la quatrième fois dimanche (125-94). En revanche, le champion en titre San Antonio est dans le flou : les Spurs se sont inclinés à domicile (114-105) et sont dos à dos avec les Clippers (deux victoires partout). Le match N.5 mardi à Los Angeles s'annonce explosif.

Une situation résumée par l'entraîneur des Clippers : "Personne n'a l'ascendant, c'est une lutte acharnée entre deux très bonnes équipes qui vont se battre jusqu'au bout", a estimé Doc Rivers, après la victoire de son équipe à San Antonio.

La franchise californienne avait pourtant été surclassée lors du match N.3 (100-73), la plus lourde défaite de son histoire en play-offs, mais elle a réagi avec brio grâce aux 20 points et 19 rebonds de Blake Griffin et aux 34 points de Chris Paul. Les deux stars des Clippers avaient été particulièrement critiquées après la déroute du match N.3. Autre joueur en vue, Austin Rivers, fils de l'entraîneur des Clippers dont le recrutement avait fait  froncer quelques sourcils, qui a marqué 16 points en 17 minutes. 

Une première pour Washington

À lire aussi
Lebron James de dos, lors de l'hommage à Kobe Bryant à Los Angeles, le 26 janvier dernier. NBA
Décès de Kobe Byant : LeBron James promet de perpétuer l'héritage de la star du basket

Pour la première fois de son histoire, Washington a réalisé un "sweep", littéralement un coup de balai pour désigner une victoire dans une série de play-offs par quatre victoires à zéro. Les Wizards ont fait un sans-faute contre les Toronto Raptors qu'ils ont dominés 125-94 dans le match N.4. Pour la première fois depuis 1978 et 1979, la franchise de la capitale fédérale américaine a atteint les demi-finales de conférence deux saisons de suite.

Et ce n'est peut-être pas fini. Au prochain tour, ils seront opposés à Atlanta ou à Brooklyn. Les Hawks ont certes terminé à la première place de  la conférence Est, mais souffrent face aux Nets (deux victoires à une).

Tony Parker, un réveil pour rien

Côté français, Tony Parker rebondit pour rien. Le meneur français, très discret jusque-là et affaibli par une contracture au tendon d'Achille droit, a réussi sa meilleure prestation des play-offs avec 18 points, mais San Antonio s'est incliné à domicile face aux Clippers (114-105). Boris Diaw a marqué dix points (4 sur 7 au tir) et capté sept rebonds en 31 minutes.

Kevin Séraphin a disposé de sept minutes lorsque la 4e victoire de Washington face à Toronto était acquise : il a marqué quatre points.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
NBA Basket Cleveland
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants