1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Pacquiao assure avoir gagné "de deux points" et évoque la retraite
1 min de lecture

Pacquiao assure avoir gagné "de deux points" et évoque la retraite

Manny Pacquiao a fait un retour discret aux Philippines mercredi 13 mai, une dizaine de jours après sa défaite aux points dans un décevant "combat du siècle" contre l'Américain Floyd Mayweather, et a reconnu que sa retraite "approchait".

Manny Pacquiao le 12 mai 2015 à Manille
Manny Pacquiao le 12 mai 2015 à Manille
Crédit : AFP/T.Aljibe
Gregory Fortune & AFP

"Je vais d'abord me concentrer sur la guérison de mon épaule. Après ça, j'annoncerai la poursuite de ma carrière ou ma retraite", a déclaré Pacquiao à la presse, le bras droit en écharpe après une opération de l'épaule le 6 mai, qui pourrait nécessiter six mois de récupération. 

J'ai gagné de deux points

Manny Pacquiao

"Je ne dis pas que je vais prendre ma retraite, mais ça approche. J'ai déjà 36 ans, j'en aurai 37 en décembre", a précisé le Philippin, idole dans son pays  où il a été cette fois accueilli par une foule modeste dans les rues de la capitale Manille lors d'un défilé à l'arrière d'un camion à plateau. 

"J'ai revu le combat et compté les points", a-t-il dit à propos de son récent duel avec Mayweather à Las Vegas. "J'ai gagné de deux points, a estimé le boxeur aux huit titres de champion du monde. Mais une décision a été prise et nous devons l'accepter". 

J'aimerais. Je le veux

Pacquiao, au sujet d'une revanche contre Mayweather

Interrogé sur son envie d'une revanche contre Mayweather, Pacquiao a déclaré : "J'aimerais. Je le veux. Mais mes priorités immédiates sont mon épaule, mon rôle de député et ma famille". Mayweather a, lui, écarté la possibilité d'accorder une revanche à Pacquiao qu'il accuse d'être "un mauvais perdant et un lâche". Le Philippin a déclaré après sa défaite avoir combattu avec une blessure à une épaule

À lire aussi

Questionné ensuite sur ses propres ambitions présidentielles alors qu'il devait rendre visite à l'actuel président philippin Benigno Aquino, Pacquiao, qui effectue son deuxième mandat de trois ans en tant que député, a reconnu y réfléchir. "Je l'envisage. J'y pense. Notre famille n'a qu'un objectif, celui d'aider nos concitoyens. Nous considérons que c'est une obligation", a-t-il expliqué.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/