2 min de lecture Mondial 2015

Mondial de rugby 2015 : les Springboks imposent un quota de sept joueurs non-blancs

Dans le cadre d'un plan de "transformation raciale", l'Afrique du Sud partira au Mondial avec au moins sept joueurs non-blancs.

Adriaan Strauss, Eben Etzebeth et Tendai Mtawarira des Springboks, lors d'un match contre l'Angleterre, le 15 novembre 2014 (archives).
Adriaan Strauss, Eben Etzebeth et Tendai Mtawarira des Springboks, lors d'un match contre l'Angleterre, le 15 novembre 2014 (archives). Crédit : Gallo Images / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Afrique du Sud, qui cherche depuis des années à promouvoir les Noirs dans le rugby de haut niveau, partira au Mondial avec au moins sept joueurs non-blancs, dans le cadre d'un plan ambitieux de "transformation raciale", a annoncé la Fédération mardi 24 février.

Cette décision, annoncée par le président de la Fédération Jurie Leroux, est la plus spectaculaire d'un plan ambitieux, dont le but ultime est d'arriver à 50% de non-blancs pour toutes les équipes du championnat et les sélections d'ici à 2019.

Pas si simple

Mais 21 ans après la chute du régime ségrégationniste d'apartheid, le sélectionneur Heyneke Meyer risque d'avoir du mal à trouver les sept hommes requis, sur les 23 présents sur la feuille de match, tant le très haut niveau reste encore majoritairement une affaire de Blancs.

Sur les sept "non-blancs" sélectionnés, deux devront obligatoirement être des noirs, les métis ayant depuis longtemps trouvé une petite place dans les sélections, à l'image de l'emblématique ailier Bryan Habana, idole des supporteurs sud-africains depuis la Coupe du monde 2007 remportée en France.

À lire aussi
Alec Georgen et les U17 français ont été éliminés du Mondial par le Costa-Rica vendredi 30 octobre football
VIDÉO - Mondial -17 ans : La France éliminée en 8e de finale par le Costa Rica

Actuellement, Habana est d'ailleurs l'un des trois seuls non-blancs à avoir sa place quasi-garantie sur le terrain, avec le pilier Tendai Mtawarira (noir, mais actuellement blessé) et l'autre ailier JP Pietersen (métis). Teboho Mohoje, un autre Noir, a fait plusieurs apparitions convaincantes récemment en troisième ligne. Mais, blessé, il n'a pas encore eu le temps de devenir un titulaire indispensable.

Sélectionner dès la formation

Pour la Fédération, les Springboks ne doivent cependant pas être l'arbre qui cache la forêt, et l'essentiel de l'effort doit porter sur la formation et la détection dès les catégories de jeunes. "Nous savons que nous sommes uniquement jugés sur la représentation (raciale) dans l'équipe des Springboks", a admis le président de la Fédération, "mais nous comprenons aussi qu'il serait injuste de mettre toute la pression sur le sélectionneur des Springboks sans lui offrir de solutions".

La majorité des supporteurs et des joueurs de rugby, à l'école et en clubs, sont des Noirs

Jurie Leroux, président de la Fédération de rugby
Partager la citation

Selon lui, le rugby sud-africain s'est déjà "massivement transformé" depuis 20 ans, à l'époque où il était considéré comme un jeu presque exclusivement réservé aux Blancs. "C'est maintenant un fait que la majorité des supporteurs et des joueurs de rugby, à l'école et en clubs, sont des Noirs, 84% des moins de 18 ans dans ce pays sont noirs, et nous voulons qu'ils jouent avec nous", a-t-il dit.

Cette décision d'imposer sept non-blancs en Coupe du monde répond aussi aux pressions du gouvernement, qui avait menacé l'an dernier de sanctionner les fédérations qui n'avancent pas assez vite dans la "transformation". D'ailleurs lors du Four nations 2014, le sélectionneur Meyer avait été vivement critiqué pour avoir préféré rappeler des trentenaires blancs plutôt que de donner leur chance à des jeunes de couleur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2015 Rugby Afrique du Sud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants