1 min de lecture Polémique

Le tennis français ébranlé par des soupçons de malversations

REPLAY - Le président de la Fédération française de tennis, Jean Gachassin, est dans la tourmente.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Soupçons de malversations au sommet du tennis français Crédit Image : AFP/M.Medina | Crédit Média : Isabelle Langé | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Langé
Isabelle Lange et Gregory Fortune

L'Inspection générale de la jeunesse et des sports rendra lundi 25 janvier un rapport sur des malversations présumées à la Fédération français de tennis. Cela concerne notamment la billetterie de Roland-Garros et les dépenses du président Jean Gachassin. Depuis la rentrée, le ministère enquête à la FFT, mais ce que l'instance pensait être une inspection de routine est en fait une mission bien plus importante puisqu'elle fait suite à des dénonciations.

Une lettre aurait ainsi été envoyée au mois de mai dernier par un opposant à l'extension du stade de Roland-Garros. Dans le viseur, le président en poste depuis 2009 et réélu en 2013. Conseillé par ses avocats, Jean Gachassin a expliqué vendredi 22 janvier dans la matinée qu'il ne pouvait plus s'exprimer tant que le rapport final n'a pas été dévoilé.

Gachassin estime que tout est transparent

Toutefois, l'homme de 74 ans ne comprend pas toutes ces accusations. Pour lui, il n'y a pas de problème de double billetterie, surtout depuis que le système de billet électronique a été mis en place. Quant à ses frais personnels, il estime que tout est transparent, d'autant plus qu'un commissaire aux comptes vérifie tous les ans que tout est en ordre.

Il n'en demeure pas moins que les inspecteurs du ministère ont mené cette enquête au moment même où une crise interne a éclaté à la FFT entre le président et son directeur général, Gilbert Ysern, qui cohabitent désormais. C'est donc sur fond de tempête que Jean Gachassin entame la dernière ligne droite de son mandat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Scandale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants