1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. La F1 n'oublie pas Jules Bianchi avant le début de la saison
1 min de lecture

La F1 n'oublie pas Jules Bianchi avant le début de la saison

Le monde de la Formule 1 a exprimé son soutien à Jules Bianchi avant le premier Grand Prix de la saison 2015, dimanche à Melbourne.

Jules Bianchi, le 11 mai 2014
Jules Bianchi, le 11 mai 2014
Crédit : AFP
Julien Absalon
Julien Absalon

Pour cette saison 2015 de Formule 1, il n'y aura qu'un seul Français sur la grille : Romain Grosjean. Jean-Éric Vergne a quitté Toro Rosso pour devenir pilote de développement chez Ferrari. Surtout, c'est Jules Bianchi qui manquera à l'appel. Le pilote de 25 ans est toujours hospitalisé depuis son tragique accident survenu lors du Grand Prix du Japon, au volant de sa Marussia, en octobre dernier.

Grièvement blessé à la tête, Jules Bianchi demeure inconscient au CHU de Nice. Mais d'après son père Philippe Bianchi, qui a accordé une interview au quotidien italien La Gazzetta dello Sport, son état de santé montrerait des signes encourageants : "Il y a de tout petits progrès mais il faut être patient, très patient. Jules ne s'est pas encore réveillé et les docteurs ne peuvent se prononcer tant qu'il reste dans cet état. Il pourrait se réveiller, tout comme il pourrait rester ainsi. Ce qui est sûr, c'est que Jules se bat et qu'il est fort. Son état physique est bon. Nous nous battons aussi à ses côtés et pour lui".

Soutiens sur Twitter

Cinq mois après l'accident, le paddock de F1 n'a pas oublié Jules Bianchi. Pour le retour du championnat du monde à Melbourne (Australie), Romain Grosjean, Jenson Button, Fernando Alonso ont notamment manifesté leur soutien au Niçois via Twitter. "Dans l'avion pour Melbourne. Je pense à Jules absent de la grille. Tu nous manques mon ami", a écrit Grosjean.

Manor F1, l'écurie qui a pris la succession de Marussia, a pour sa part décidé de rendre hommage à Bianchi en inscrivant le hashtag #JB17 sur le flanc de ses monoplaces : "Le début d'un nouveau chapitre excitant pour nous. Notre ami et coéquipier sera avec nous tout au long du chemin".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/