1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. JO Rio 2016 : visite guidée du département de recherche et de l'espace médical des sportifs français
2 min de lecture

JO Rio 2016 : visite guidée du département de recherche et de l'espace médical des sportifs français

Isabelle Langé nous emmène à la découverte des coulisses de l'Institut national du sport de l'expertise et de la performance (INSEP), le centre d'entraînement des sportifs français.

Wendie Renard une joueuse de l'équipe de France de football féminine, lors d'une séance de cryothérapie (illustration)
Wendie Renard une joueuse de l'équipe de France de football féminine, lors d'une séance de cryothérapie (illustration)
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
JO Rio 2016 : visite guidée du département de recherche et de l'espace médical des sportifs français
04:05
Isabelle Langé & Paul Véronique

L'Institut national du sport de l'expertise et de la performance (INSEP) se trouve au cœur du bois de Vincennes, dans l'Est parisien. Son objectif est simple, former les meilleurs sportifs français. Au sein de ce large complexe se trouvent le département de la recherche et l'espace médical. Des secteurs qui ont pour but d'améliorer les performances des athlètes. On y trouve déjà le laboratoire de biomécanique. Les chercheurs y analysent l'ADN des sportifs pour connaître leurs caractéristiques et les aider à repousser leurs limites.

L'équipement technique est conséquent : un immense tapi de course, de nombreux vélos et rameurs, mais aussi une "thermotraining-room". "C'est une espèce d'énorme sauna, dans lequel on peut reproduire les conditions de chaleur et d'humidité, que l'on retrouve partout dans le monde, y compris des endroits où il fait très chaud. Cela permet de préparer les athlètes à ce type de difficultés", explique Jean-François Robin, le responsable du département recherche. Les athlètes sont ainsi préparés aux conditions climatiques de Rio. Un autre équipement insolite occupe ce lieu : une salle de luminothérapie. Elle utilise des lampes bleues pour améliorer la récupération des sportifs après le décalage horaire.

Un système de cryothérapie

De son côté, le département médical se divise en trois pôles : les soins, la prévention et la surveillance. Tout le nécessaire médical y est présent pour éviter aux sportifs d'avoir à se déplacer dans les hôpitaux lorsqu'ils sont blessés. Un gain de temps important pour eux. Un espace de balnéothérapie et un hammam permettent aussi d'effectuer des soins et d'améliorer la récupération. Pour finir le centre s'est doté d'un système de cryothérapie. "C'est un système équipé de trois pièces :  une pièce à -10°, une autre à – 60° et une pièce à -110°. Les sportifs vont y passer successivement", indique Jean-Robert Filliard, un membre du département médical. Le choc thermique a un effet anti-inflammatoire, antalgique, vasomoteur et peut même améliorer la qualité du sommeil. Le service médical est ouvert aux patients venus de l'extérieur. Une seule condition, que les sportifs restent prioritaires.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/