2 min de lecture Jeux Olympiques

Jeux Olympiques de 2024 : Los Angeles présente son projet

Après le retrait de Boston, Los Angeles a publié mardi un projet détaillé à 4,1 milliards de dollars pour les Jeux Olympiques de 2024.

Les anneaux olympiques à Rio de Janeiro, au Brésil, qui accueillera les JO 2016 (Illustration).
Les anneaux olympiques à Rio de Janeiro, au Brésil, qui accueillera les JO 2016 (Illustration). Crédit : YASUYOSHI CHIBA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alors que Rome, Paris, Hambourg et Budapest ont déjà déposé leur candidature à l'organisation des Jeux Olympiques 2024, celle de Los Angeles se précise. Après le retrait de Boston, la Cité des Anges a publié ce mardi 25 août son projet qui pourrait permettre aux États-Unis d'accueillir les JO d'été pour la première fois depuis 1996.

La ville californienne table sur un budget de 4,1 milliards de dollars (3,6 Mds d'euros) et vise des recettes de 4,8 milliards de dollars grâce à la billetterie, aux partenariats et aux droits TV. Le projet détaillé sur 218 pages prévoit un excédent de 161 millions de dollars. Le conseil municipal de Los Angeles devait initialement se réunir mercredi pour se prononcer formellement sur la candidature de la métropole californienne qui a déjà organisé les JO d'été en 1932 et 1984. "Mais, a expliqué à l'AFP une porte-parole de la ville, comme les membres du conseil municipal n'ont reçu le document que mardi, le vote a été repoussé à une date ultérieure pour leur donner plus de temps". "Le conseil municipal va toutefois se réunir vendredi et devrait faire une recommandation pour la suite", a précisé cette porte-parole.

Signe supplémentaire que le dossier Los Angeles 2024 est bien engagé, Jeff Millman, l'un des conseillers les plus proches du maire de la ville Eric Garcetti, a quitté son poste pour prendre un poste à responsabilité au sein du comité de candidature.

Le Coliseum et le Staples Center réquisitionnés

Le projet fait appel largement aux investisseurs privés. La construction du village olympique, l'un des postes les plus importants lors de l'organisation de JO, serait ainsi prise en charge en très grande partie par un promoteur immobilier qui débourserait 925 M de dollars sur le milliard de dollars estimé pour ce projet.

À lire aussi
La judokate Émilie Andéol, médaillée d'or dans la catégorie +78kg aux JO 2016. judo
La judokate Émilie Andéol au chômage, elle raconte l'après JO

D'un point de vue sportif, le projet est articulé autour de cinq noyaux dont le centre de Los Angeles, Hollywood et Santa Monica. Les organisateurs prévoient notamment de faire du Coliseum, le stade au coeur des jeux Olympiques 1984, le théâtre des cérémonies d'ouverture et de clôture, ainsi que des épreuves d'athlétisme. Quelque 300 millions de dollars sont budgetés pour le moderniser. Le projet "LA 2024" prévoit l'utilisation de structures déjà existantes comme le Staples Centre, que les amateurs de basket-ball connaissent bien, qui accueillerait les épreuves de gymnastique, le Centre des conventions (judo), le Dodger Stadium (baseball, softball). Le Rose Bowl de Pasadena pourrait accueillir les tournois de football.

Le "bid book" contient également les dates de la quinzaine olympique, qui aurait lieu du 19 juillet au 4 août. Les États-Unis ont jusqu'au 15 septembre pour soumettre leur candidature au Comité international olympique (CIO), qui annoncera en 2017, à Lima (Pérou), la ville hôte des JO 2024. Le comité olympique américain (Usoc) avait initialement choisi Boston qui a retiré sa candidature en juillet, faute d'adhésion de sa population inquiète des éventuelles répercussions financières.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux Olympiques Los Angeles Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants