1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Jean Alesi : Jules Bianchi était "l'espoir du sport automobile français"
2 min de lecture

Jean Alesi : Jules Bianchi était "l'espoir du sport automobile français"

REPLAY / INVITÉ RTL - L'ancien pilote français de Formule 1 a rendu hommage à Jules Bianchi, décédé à l'âge de 25 ans. Jean Alesi évoque un "grand champion qui était aimé par tout le monde".

Jules Bianchi, le 11 mai 2014
Jules Bianchi, le 11 mai 2014
Crédit : AFP
L'invité RTL du week-end du 18 juillet 2015
05:32
Sophie Aurenche & Claire Gaveau

"Jules s'est battu jusqu'au bout, comme il l'a toujours fait, mais hier, sa bataille a pris fin". Après neuf mois passés dans le coma, Jules Bianchi est décédé au CHU de NiceÂgé de 25 ans, il avait été victime d'une grave accident sur le circuit de Suzuka lors du Grand Prix du Japon le 5 octobre 2014. L'ancien pilote français de Formule 1, Jean Alesi a évoqué une "terrible nouvelle". "J'ai été réveillé par des messages et évidemment tant qu'il y avait de la vie, il y avait de l'espoir même si après les heures après Suzuka ont rendu compte de la gravité des blessures", a-t-il déclaré. 

Mais l'ancien pilote, aujourd'hui âgé de 51 ans, a surtout rendu hommage au Niçois d'origine. "C'était l'espoir du sport automobile français et il conduisait une voiture qui n'était pas à son niveau. Malgré cela, il a réussi un exploit à Monaco", a-t-il continué. La principauté de Monaco où le jeune Français avait inscrit les deux seuls points de sa carrière, grâce à sa neuvième place (meilleur résultat pour l'écurie Marussia, ndlr) acquise sur l'un des circuits les plus réputés. 

Jules avait une joie de vivre, il était aimé par tout le monde, il était omniprésent

Jean Alesi

Un sportif de haut niveau donc, mais aussi un "garçon attachant". "Jules avait une joie de vivre, il était aimé par tout le monde. Il y a d'ailleurs eu une grande solidarité après cet accident, à tous les niveaux, a-t-il déclaré avant de conclure, il était omniprésent". 

Mais cette disparation rappelle certains tristes souvenirs à Jean Alesi. "Je fais partie des anciens pilotes qui ont vécu l'accident d'Ayrton Senna et on ne pouvait plus imaginer aujourd'hui, avec tous les efforts qui ont été fait en terme de sécurité sur les voitures et sur les circuits, qu'une situation comme cela puisse arriver", a-t-il expliqué. 21 ans après Ayrton Senna, Jules Bianchi est le premier pilote de Formule 1 à décéder des suites d'un accident en course depuis le triple champion du monde brésilien, le 1er mai 1994. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/