1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Giro 2015 : Contador n'abandonne pas malgré une blessure à l'épaule
2 min de lecture

Giro 2015 : Contador n'abandonne pas malgré une blessure à l'épaule

Le cycliste espagnol a pris le départ de la 7e étape du Tour d'Italie au lendemain d'une chute lui ayant déplacé la clavicule gauche.

Alberto Contador, lors de la 6e étape du Giro, le 14 mai 2015
Alberto Contador, lors de la 6e étape du Giro, le 14 mai 2015
Crédit : LUK BENIES / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Alberto Contador n'abandonnera pas une deuxième fois dans un grand tour après son premier forfait l'été dernier sur le Tour de France. Du moins, pas tout de suite. Blessé à l'épaule gauche à cause d'une chute la veille, le cycliste espagnol a malgré tout pris le départ de la 7e étape du Giro, vendredi 15 mai à Grosseto (centre-ouest). 

L'actuel leader au classement général de ce 98e Tour d'Italie était tombé lors de l'étape précédente, à Castiglione della Pescaia, au milieu de l'accident collectif provoqué par une collision de l'Italien Daniele Colli avec le zoom d'un appareil photo tendu par un spectateur. Alberto Contador, dont c'est la quatrième chute cette saison, souffre par conséquent d'un déplacement de la clavicule gauche, une distorsion acromio-claviculaire, qui a nécessité la pose d'un bandage pour qu'il puisse rouler. Le coureur de l'équipe Tinkoff a passé deux radiographies et une échographie, jeudi en début de soirée.

Il devrait pouvoir tirer sur le guidon mais il ne peut lever le bras gauche

Un membre du staff de l'équipe Tinkoff

"J'ai travaillé très dur avant le Giro. Je vais continuer le plus longtemps possible. Je veux être optimiste mais il faut voir comment les effets de ma chute se feront sentir en course", a déclaré le cycliste de 32 ans qui s'est donné cette année le défi de réaliser le doublé Giro-Tour de France.

L'objectif va cependant être très compliqué à réaliser pour lui. Un membre du staff de son équipe russe a reconnu qu'il n'est évidemment pas en pleine possession de ses moyens : "Il devrait pouvoir tirer sur le guidon mais il ne peut lever le bras gauche".

À écouter aussi

Alberto Contador va devoir tenir au moins jusqu'à lundi, date de la première journée de repos. Mais avant, il a trois étapes difficiles à négocier. D'abord ce septième parcours, long de 264 kilomètres, la plus grande distance de ce Giro. Puis une arrivée au sommet, samedi dans les Abruzzes et enfin une dernière journée éprouvante pour rejoindre dimanche San Giorgio del Sannio.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/