1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. 12e Transat Jacques Vabre : émotion aux pontons
2 min de lecture

12e Transat Jacques Vabre : émotion aux pontons

REPORTAGE - Les 42 bateaux ont quitté le bassin Paul Vatine ce dimanche matin pour se rendre sur la ligne de départ.

Yvan Bourgnon au départ de la Transat Jacques Vabres
Yvan Bourgnon au départ de la Transat Jacques Vabres
Crédit : Frédéric Veille
Yvan Bourgnon au départ de la Transat Jacques Vabres
Départ Sodebo
Yann Elies
Yvan Bourgnon
Yvan Bourgnon au départ de la Transat Jacques Vabres Crédits : Frédéric Veille
Départ Sodebo Crédits : Frédéric Veille
Yann Elies Crédits : Fanny Evenat
Yvan Bourgnon Crédits : Frédéric Veille
1/1
Frédéric Veille

Comme à chaque départ de course océanique, l'émotion est toujours à son comble au moment où les voiliers quittent les pontons. Et cela s'est vérifié une fois de plus ce dimanche matin lorsque les concurrents de la 12è Transat Jacques Vabre ont quitté, l'un après l'autre, le bassin Paul Vatine où ils étaient amarrés depuis plus d'une semaine. "C'est vrai c'est toujours émouvant car la famille, nos amis sont là, mais nous avons hâte d'en découdre et de mettre le cap sur le Brésil" explique Yann Eliès skipper du monocoque "Quéguiner". "Ce sont des mois de préparation, des semaines de réglages et plusieurs jours d'attente mais la cloche a enfin sonné" explique Thomas Coville qui fut le premier a quitté le bassin avec son trimaran Ultime.


Malgré l'heure matinale, les premiers bateaux ont quitté le bassin à 6h45, la foule avait répondu présent pour le passage des sas qui mènent à la mer. "C'est magique de les voir passer si près de nous, de leur dire au-revoir" lance émue une amie d'enfance de François Gabart lorsque son voilier quitte le bassin du Havre. "Il ne fallait pas manquer ce moment" ajoute ce passionné venu de Belgique pour assister au départ qui sera donné au large du Havre à 13h30.

J'espère aussi me réconcilier avec la mer qui m'a pris mon frère

Yvan Bourgnon

Mais la plus grosse émotion fut sans doute au largage des amarres d'un des quatre Multi 50 de la flotte, celui barré par Gilles Lamiré et Yvan Bourgnon. Quelques mois après avoir perdu son frère Laurent avec qui il avait remporté la Transat il y a 18 ans, Yvan Bourgnon avait le sourire mais ses pensées étaient pour son aîné disparu "je pense que tout au long de cette traversée vers le Brésil il va m'accompagner et me donner de la force. J'espère aussi me réconcilier avec la mer qui m'a pris mon frère".


Sur les pontons, Caroline, l'épouse de Laurent Bourgnon a eu toutes les peines du monde à contenir ses larmes au départ du trimaran, comme la compagne d'Yvan "heureuse et fière pour lui, mais émue de le voir partir sous ce beau soleil. Son grand frère va l'accompagner pour qu'il prenne sa place avec son prénom à lui et son nom à lui, il le mérite tant. Laurent aurait tellement voulu cela."

À écouter

12e Transat Jacques Vabre : émotion aux pontons
01:13
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/