2 min de lecture Cinéma

"Warcraft : Le Commencement" : un divertissement pour les joueurs et le grand public

NOUS L'AVONS VU - Adapté du célèbre jeu éponyme, le film de Duncan Jones est une plongée dans l'univers des Orcs et des Humains. Garantie sans spoilers.

Durotan et Ogrim, les Orcs de "Warcraft : Le Commencement"
Durotan et Ogrim, les Orcs de "Warcraft : Le Commencement" Crédit : Universal Pictures International France
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Attendu depuis des années, Warcraft : Le Commencement prouve une nouvelle fois qu'Hollywood entre dans le game après les adaptations des jeux Silent Hill et Prince of Persia (entre autres). Sorti sur les écrans le 25 mai, le film de Duncan Jones (fils de David Bowie) est une immersion dans le royaume d'Azeroth, un monde fantastique à l'époque des preux chevaliers. Si l'histoire et les personnages sont connus des millions de gamers qui ont découvert le jeu sur PC en 1994, les spectateurs néophytes y trouveront leur compte grâce à une intrigue "basique". Garantie sans spoilers.

Mais, d'abord pour comprendre l'engouement autour du film, il faut se pencher sur sa source initiale. WoW (pour les fans) est un jeu en ligne dans un monde médiéval et fantastique. Il faut choisir son personnage parmi un nombre de races différentes : Orcs, Mages, Elfes, Humains... Ils ont d'ailleurs chacun des particularités physiques (force, magie...). Les joueurs évoluent ensuite dans le royaume d'Azeroth avec des objectifs différents, selon le protagoniste choisi. Jusqu'ici vous suivez ? Passons donc à la trame initiale : l'invasion du royaume d'Azeroth (le groupe de l'Alliance) par les Orcs (le groupe de la Horde), car leur terre a été dévastée par le Fel (forme de magie noire). Ce qu'on retrouve de suite dans les premières minutes du film.

Une intrigue fidèle au jeu et accessible pour les curieux

>
Warcraft : Le Commencement / Bande-annonce officielle 2 VF [Au cinéma le 25 Mai]

Duncan Jones a fait les choses en grand. Pour la première adaptation de Warcraft, le réalisateur a misé sur les effets spéciaux, la magie et des batailles violentes. Oui, c'est donc un blockbuster, mais sans super-héros. Cette fois-ci, ils ont des dents et des muscles imposants chez les Orcs, des pouvoirs magiques stupéfiants pour Khadgar et Medivh et une armure de chevalier pour Anduin Lothar. Un univers proche du Seigneur des Anneaux et de Donjons et Dragons, dont s'inspire le jeu, et qu'on retrouve fidèlement dans le film. Il faut quand même s'accrocher au début si on ne connaît pas ce monde, pour comprendre où on a atterri. La suite se déroule naturellement grâce à son histoire simple, deux clans qui se battent pour une terre, et qui en met plein la vue

À lire aussi
Gandalf et Legolas dans "Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi" Cinéma
"Le Seigneur des Anneaux" : Amazon tease la série avec une carte de la terre du Milieu

Combats spectaculaires et héroïsme engagé

Anduin Lothar sur son hippogriffe avant la bataille
Anduin Lothar sur son hippogriffe avant la bataille Crédit : Universal Pictures International France

Le Commencement est un film de guerre, d'un autre monde. Les armes sont celles des chevaliers et des guerriers, les créatures fantastiques (nains, elfes, hippogriffes) et la magie omniprésente. Comme la Force de Star Wars, il existe deux côtés de cette puissance : le Fel (manipulée par Dul'Gan, mage noir des Orcs) et celle de Khadgar et Medivh, protecteurs du royaume d'Azeroth. Sur le champ de batailles, les éclairs surnaturels se mêlent aux têtes écrasées et aux combats musclés entre les deux clans. Tout va vite, mais on parvient à se glisser dans cet univers.

Les leaders sont d'ailleurs suffisamment exploités, pour donner envie de découvrir la suite de leurs aventures dans les prochains films. Enfin, pour les "connaisseurs", Le Commencement les réconciliera sûrement avec les adaptations critiquées des jeux vidéo comme Prince of Persia : Les Sables du temps. Quant au géant Hollywood, il compte bien exploiter ce filon avec Assassin's Creed, tiré du jeu d'Ubisoft, attendu pour décembre 2016.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Jeux vidéo Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783379692
"Warcraft : Le Commencement" : un divertissement pour les joueurs et le grand public
"Warcraft : Le Commencement" : un divertissement pour les joueurs et le grand public
NOUS L'AVONS VU - Adapté du célèbre jeu éponyme, le film de Duncan Jones est une plongée dans l'univers des Orcs et des Humains. Garantie sans spoilers.
https://www.rtl.fr/culture/super/warcraft-le-commencement-un-divertissement-pour-les-joueurs-et-le-grand-public-7783379692
2016-05-25 17:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/f4NT_yZhzTJzi1mXOJwIiw/330v220-2/online/image/2016/0525/7783381062_097274-jpg-r-1920-1080-f-jpg-q-x-xxyxx.jpg