3 min de lecture Cinéma

"Tomb Raider" : un divertissement réussi sur les origines de Lara Croft

NOUS L'AVONS VU - L'emblématique héroïne des jeux vidéo "Tomb Raider" fait son grand retour sur grand écran, 15 ans après "Le Berceau de la vie" avec Angelina Jolie. En 2018, Lara Croft est incarnée avec brio par Alicia Vikander dans une aventure qui ravira les fans et les néophytes. Sans spoilers.

>
Qui est la meilleure Lara Croft ? Crédit Image : 7 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. AND METRO-GOLDWYN-MAYER PICTURES INC. / Ilze Kitshoff | Crédit Média : RTLnet | Date :
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

La légende Tomb Raider revient au cinéma. 15 ans après Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie, l'héroïne des jeux vidéo s'offre une nouvelle aventure. Incarnée cette fois-ci par Alicia Vikander, oscarisée en 2016 pour The Danish Girl, l'héroïne née en 1996 sur consoles montre qu'elle peut séduire et rassembler des générations de fans. Signé Roar Uthaug, Tomb Raider se déroule pendant la jeunesse de Lara Croft, 7 ans après la disparition de son père, l'archéologue Richard Croft (Dominic West).

Les fans devineront assez vite les enjeux du film et retrouveront l'univers du jeu vidéo Rise of The Tomb Raider, sorti en 2015. Lara Croft laisse ici tomber ses célèbres pistolets pour un arc et un piolet. À 21 ans, elle n'a pas beaucoup d'expérience pour le combat, ni la survie dans un milieu hostile. Habilement, Roar Uthaug filme ses origines du Manoir Croft à son petit appartement de la banlieue de Londres et surtout sa transformation en héroïne guerrière et aventurière que beaucoup connaissent. 

>
Tomb Raider - Bande Annonce Officielle 2 (VOST) - Alicia Vikander

Une héroïne vulnérable et réaliste

Comme dans les jeux vidéo, Lara Croft saute, grimpe et frappe. Mais dans le reboot de 2018, Alicia Vikander donne une dimension humaine à la célèbre héroïne. Contrairement à la Lara Croft d'Angelina Jolie, qui a déjà plus d'expérience au niveau du combat et des aventures dans des tombes maudites, Lara Croft-Vikander pleure, saigne et travaille en tant que livreuse pour payer son loyer. Vous avez bien lu. Lara Croft ne vit pas dans le manoir familial, mais un petit appartement dans la banlieue de Londres. Elle a des dettes auprès de son coach et galère sur le ring. Attention, elle sait se défendre, mais elle est loin d'être une super-combattante.

À lire aussi
Credence et Nagini s'apprêtant à découvrir Irma Harry Potter
"Les Animaux Fantastiques 2" : les secrets du script que vous ne verrez pas au cinéma

Un renouveau dans le genre du film d'aventure, qui montre souvent des surhommes et des surfemmes qui se relèvent comme si de rien n'était après une chute de plusieurs étages ou qui s'arrachent des éclats de verre du corps sans bruit, ni gouttes de sang. Lara nous montre, une partie de la réalité, et sa douleur est convaincante. Il faut ici saluer la performance d'Alicia Vikander, qui incarne pour la première fois une héroïne de la pop culture. 

Une intrigue peu innovante, mais réussie

Une île perdue au beau milieu de l'océan, une malédiction ancestrale, des pièges mortels dans une pyramide... L'histoire a comme un air de déjà vu. Indiana Jones, les précédents Tomb Raider... Et pourtant, le réalisateur Roar Uthaug (The Wave, Cold Prey) réussi à nous captiver, grâce aux décors mais aussi grâce aux personnages. Même la séquence d'introduction sur les origines de Lara et la disparition de son père Richar Croft, (pourtant bien connue des fans du jeu vidéo), ne sont pas pesants. 

L'histoire est rythmée par des péripéties qu'on peut prévoir. Mais, elle reste convaincante grâce, encore une fois, à la performance d'Alicia Vikander. Vogel (Walton Goggins), le méchant de l'histoire essaye de se démarquer du rôle du psychopathe en parlant de sa famille, tandis que Richard Croft (Dominic West) arrive à nous faire croire que l'impératrice japonaise était bien frappée par une malédiction.

Des effets spéciaux qui vous plonge dans un jeu vidéo

Plus que les films avec Angelina Jolie, ce Tom Raider est un véritable hommage au jeu vidéo de Lara Croft. C'est un reboot de Rise of the Tomb Raider, sorti en 2015, lui-même nouvelle version des jeux précédents.

Les effets spéciaux de certaines scènes d'action, notamment dans le tombeau maudit, font clairement penser à un extrait de jeu vidéo. Les prises de vues objectives (la caméra est placée derrière et à côté des personnages) et les jeux de lumière nous font passer de spectateur et spectatrice à joueur et joueuse en un rien de temps.

Tomb Raider est donc un bon divertissement qui ne s’essouffle pas. Pendant 1h58, vous êtes projeté(e)s de Londres à une île isolée au large du Japon, avec une héroïne convaincante, plus humaine que celle incarnée par Angelina Jolie. Les fans de la saga Tomb Raider seront ravi(e)s de retrouver leur personnage préféré dans une aventure, qui ne possède pas de grandes surprises, mais qui reste entraînante. Pour les autres, ce sera l'occasion de découvrir les origines de la plus grande figure féminine des jeux vidéo, sans s'ennuyer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Fil Super Jeux vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792546871
"Tomb Raider" : un divertissement réussi sur les origines de Lara Croft
"Tomb Raider" : un divertissement réussi sur les origines de Lara Croft
NOUS L'AVONS VU - L'emblématique héroïne des jeux vidéo "Tomb Raider" fait son grand retour sur grand écran, 15 ans après "Le Berceau de la vie" avec Angelina Jolie. En 2018, Lara Croft est incarnée avec brio par Alicia Vikander dans une aventure qui ravira les fans et les néophytes. Sans spoilers.
https://www.rtl.fr/culture/super/tomb-raider-un-divertissement-reussi-sur-les-origines-de-lara-croft-7792546871
2018-03-14 08:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/coCGbiRQr_esj_Cv2n9IqQ/330v220-2/online/image/2018/0308/7792547764_alicia-vikander-incarne-lara-croft-dans-tomb-raider-en-salles-le-14-mars.jpg