2 min de lecture Jeux vidéo

Playstation 5 : date de sortie, prix... Ce que l'on sait de la console de Sony

La PlayStation 4, console la plus populaire du moment, entame sa fin de vie. L'entreprise japonaise prépare la suite.

Le PlayStation VR espère toucher un large public
Le PlayStation VR espère toucher un large public Crédit : Eugene Hoshiko/AP/SIPA
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

La PlayStation 4, console la plus répandue dans les foyers des joueurs du monde entier, arrive en fin de vie. C'est John Koreda, le directeur de Sony Interactive Entertainment qui l'a annoncé aux actionnaire du géant nippon : "La PlayStation 4 entre dans la phase finale de son cycle de vie". 

Il faut dire que la console sortie en 2013 commence à montrer quelques signes de faiblesse sur le plan technique puisque les technologies continuent leurs avancées à un rythme effréné. Sony a d’ailleurs anticipé ce retard technologique en présentant deux nouvelles consoles dont la fameuse PS4 Pro. Au programme : une mise à jour du "hardware" qui permet un affichage en Ultra HD et un affichage plus fluide des graphismes. Mémoire vive augmentée, processeur plus musclé... La PS4 Pro, en vente depuis fin 2016, offre un sursis à la PlayStation 4.

Mais la fin approche. Telle une monarchie bien huilée, la mort de la PlayStation 4 donnera naissance au règne de la PlayStation 5. Le groupe nippon a annoncé qu'ils voulaient passer les trois prochaines années à peaufiner leur prochaine machine. "Nous voulons utiliser les trois prochaines années pour préparer la prochaine étape, pour prendre de l'élan et sauter encore plus loin dans le futur", a expliqué John Kodera. Il faudra donc attendre 2021 pour utiliser ce nouveau produit.

Streaming et mobilité

Sony semble se concentrer depuis quelques temps sur le volet réseau (on compte près de 34 millions d'abonnés au service PlayStation Plus dans le monde, d'après les chiffres de mars 2018). "Nous devons abandonner la façon traditionnelle de voir le cycle de vie des consoles. Nous ne sommes plus dans une époque où l'on peut distinguer la console d'un côté et le réseau de l'autre comme s'il s'agissait de deux choses différentes".

À lire aussi
Les Pokemon ont marqué plusieurs générations jeux vidéo
Pokémon : Pikachu, Salamèche, Lugia... Découvrez les préférés des Français

Ce genre de déclaration pourrait faire penser à une offre de streaming révolutionnaire, offre qui commence à se développer sur le modèle de Netflix. Les joueurs n'auraient plus de consoles chez eux mais ils accéderaient à un flux depuis chez eux alors que les calculs seraient opérés au lointain dans des super-ordinateurs et serveurs géants. Cela pourrait signifier un modèle économique différent pour Sony et une nouvelle façon de payer pour les consommateurs. Ceux-ci pourraient payer moins cher une console et des accessoires pour payer un abonnement plus coûteux. 

John Kodera a aussi expliqué vouloir développer une offre mobile : smartphone, console portable comme la Vita ou modèle hybride façon Switch... nul ne sait encore.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux vidéo Fil Futur Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants