2 min de lecture Classique

Romain Leleu sort "Inspirations", un nouvel album aux accents latins

Le trompettiste français Romain Leleu fait sa rentrée musicale avec un nouvel opus, "Inspirations"

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Romain Leleu sort son nouvel album "Inspirations" Crédit Image : Facebook Romain Leleu | Crédit Média : Charlotte Latour | Durée : | Date : La page de l'émission
Charlotte Latour
Charlotte Latour Journaliste RTL

Aujourd’hui, place à la trompette, celle de Romain Leleu. Il vient de sortir un nouvel album intitulé Inspirations parce que les influences sont nombreuses sur ce nouvel opus. Les Feuilles Mortes de Joseph Kosma ouvrent l’album. Un album aux accents latins. "Il y a une influence latine et d'un autre côté, une inspiration française avec Après un rêve de Fauré, il y a aussi une pièce baroque avec Daquin... J'avais envie de m'amuser", confie le musicien.  Toutes les pièces de l’album ont subi des transcriptions : aucune d’elles n’est écrite pour instrument à vent à l’origine.

Et c’est un travail que Romain Leleu aime beaucoup. Il le fait avec un arrangeur. Ensemble, ils orchestrent la nouvelle version de l’œuvre : "Je m'amuse beaucoup avec ce genre de défis. Quand on touche à la transcription, il ne s'agit pas de refaire l'identique, mais d'apporter quelque chose, de changer les timbres, et puis sans aucune prétention de récréer un peu telle ou telle chanson", poursuit Romain Leleu.

Un jeu brillant et agile

Il est entouré de 5 personnes. 5 amis à lui qui forment un quintette à cordes : 2 violons, un alto, un violoncelle et une contrebasse. C’est l’Ensemble Convergences, le trompettiste l’a créé il y a 6 ans, et avec eux, il interprète à la fois des pièces classiques, et d’autres revisitées, comme sur cet album. Le grand talent de cette formation, c’est de parvenir à créer des ambiances vraiment différentes sur chaque morceau. Avec parfois un son de vrai grand orchestre et parfois un son beaucoup plus intime comme dans le sublime Youkali de Kurt Weil.

On retrouve Romain Leleu en concert le 10 octobre à l’Alhambra à Paris, ce n’est pas une salle dont les artistes classiques ont l’habitude. Romain Leleu, il sait faire ça : jouer dans la grande salle de la Philharmonie, en France à l’étranger, mais aussi dans des salles dédiées à d’autres types de spectacles, il suit ses envies et refuse les diktats d’un milieu qui a tôt fait d’en imposer. Lui, il mêle les styles avec goût et finesse. Son album Inspirations vient de paraître chez Aparté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Classique Musique Laissez-vous tenter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants