1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Natalie Dessay : "Je cherche à aller toujours plus loin"
1 min de lecture

Natalie Dessay : "Je cherche à aller toujours plus loin"

INTERVIEW - Rencontre avec Natalie Dessay à l'occasion de la sortie de son nouvel album, "Pictures of America", où elle reprend des standards américains du jazz et des comédies

Natalie Dessay a arrêté l'opéra pour se consacrer à d'autres techniques de chant
Natalie Dessay a arrêté l'opéra pour se consacrer à d'autres techniques de chant
Crédit : AFP
Natalie Dessay : "Je cherche à aller toujours plus loin"
00:04:21
Charlotte Latour

Une grande soprano fait son retour : Natalie Dessay, avec la sortie de son nouvel album, Pictures of America. Comme son titre l’indique, c’est un nouvel opus qui reprend des standards américains, avec, entre autres, du jazz et des comédies musicales. Sur une idée de la chef Claire Gibault, qu'on entend sur l'album avec son Paris Mozart Orchestra.

Natalie Dessay avait annoncé son retrait du monde de l’opéra il y a 4 ans. Mais elle n’arrête pas de chanter pour autant et prend même des cours pour apprendre à chanter différemment. Elle se produira au théâtre du Châtelet le 19 décembre.

Chanter dans un micro n’implique évidemment pas de projeter la voix comme à l’opéra : la technique est différente, il faut apprendre à ne plus autant ouvrir la gorge. Elle a aussi beaucoup travaillé l'anglais, qu'elle a appris tardivement, à l'âge de 28 ans. Elle a vraiment voulu avoir la meilleure diction possible sur cet album. 

Finalement, après 25 ans d’opéra, la chanteuse se produit dans des récitals lyriques, dans du jazz, des comédies musicales ou même au théâtre. Et si sa carrière a pris une tonalité différente, elle se poursuit sereinement : "Je suis simplement une artiste qui cherche à aller toujours plus loin dans sa recherche expressive. Je suis une chanteuse mais aussi une actrice, quelqu'un qui aime profondément les mots, les textes des autres, mais je pense avant tout être une interprète."

Un album visuel

À lire aussi

L’intérêt de cet album – outre le fait d’entendre Natalie Dessay dans ce répertoire, c’est que chaque chanson est associée à un tableau d’Edward Hopper. Ce peintre américain qui peint des personnes seules dans des restaurants, des chambres d’hôtel, des décors rectilignes aux lumières soignées. Dans le livret de l’album, il y a 20 tableaux pour illustrer chaque morceau.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire