3 min de lecture Kurt Cobain

Mort de Kurt Cobain il y a vingt ans : la thèse du suicide toujours contestée

DOSSIER - Kurt Cobain est mort il y a 20 ans, ce 5 avril. Le détective privé Tom Grant milite toujours pour que la thèse du suicide soit revue par la police de Seattle. Il juge Courtney Love responsable du meurtre.

Kurt Cobain a grandi à Aberdeen, dans l'Etat de Washington.
Kurt Cobain a grandi à Aberdeen, dans l'Etat de Washington.
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Kurt Cobain, leader de Nirvana âgé de 27 ans, a été retrouvé mort le 8 avril 1994 par Gary Smith, employé de la Veca Electric. Il devait se rendre au domicile du leader de Nirvana pour y installer un éclairage.

En approchant de la véranda, il voit le corps de Kurt Cobain allongé par terre, un fusil à ses côtés et une lettre à ses pieds. Il lui faut quelques instants pour réaliser que le chanteur est mort. L'électricien court prévenir la police qui conclut à un suicide.

Mieux vaut brûler franchement que s'éteindre à petit feu

Neil Young
Partager la citation

La lettre laissée par Cobain conforte cette hypothèse. Dans ce message, le leader de Nirvana dit adieu au monde en citant les paroles d'une chanson (Hey Hey, My My Out of the Blue) de Neil Young : "Mieux vaut brûler franchement que s'éteindre à petit feu."

Le rapport d'autopsie conclut au suicide et date la mort au 5 avril, trois jours avant la découverte du corps.

Décès par balle après consommation d’héroïne

À lire aussi
Le gilet de Kurt Cobain, leader du groupe Nirvana rock
Nirvana : un gilet en laine de Kurt Cobain mis aux enchères

Le décès a été provoqué par la balle du fusil, après consommation d'une trop forte dose d'héroïne. Affaire classée. Mais cette théorie ne convient pas à tout le monde. Les fans sont persuadés que leur idole a été assassinée par Courtney Love, peu appréciée des afficionados de Nirvana. 

Le détective, engagé par la veuve de Kurt Cobain, croit lui-aussi à cette hypothèse. Peu de temps avant la mort de son mari, la chanteuse de Hole recrute un détective privé, chargé de retrouver Cobain qui a fui sa cure de désintoxication, rappelle Le Point. 

Le 6 avril, Grant se renseigne auprès du meilleur ami du chanteur, Dylan Carlson, qui n'a pas eu de ses nouvelles depuis un moment. Ensemble, ils se rendront deux fois dans la maison de Cobain, à Seattle, oubliant à chaque fois de vérifier la véranda. Ils sont en route pour visiter une autre propriété du chanteur lorsqu'ils apprennent sa mort. Dylan Carlson ne croit pas au suicide. Le détective non plus.

Un testament excluant Courtney Love

Tom Grant va devenir le plus fervent défenseur de la thèse de l'assassinat, jusqu'à y consacrer un site. "Je crois qu'ils (les enquêteurs de la police de Seattle) vont regretter tôt ou tard d'avoir dit que c'était un suicide", assurait récemment le détective sur CBS News, taxant les autorités locales "d'idiots incompétents".

Il soupçonne fortement Courtney Love d'avoir assassiné son mari. Ses paroles hargneuses envers le leader de Nirvana lui ont mis la puce à l'oreille. Elle lui avait aussi précisé que Cobain voulait divorcer. Ce que l'avocate du couple confirme au détective. Le chanteur préparait une demande de divorce avec un testament excluant totalement son épouse

Tom Grant estime que Kurt Cobain n'aurait jamais pu se suicider avec un taux de 1,52mg/l d'héroïne dans le sang, tant la dose est importante. Quelqu'un l'aurait drogué pour mieux l'abattre. Selon le détective, Courtney Love savait que Cobain se trouvait dans sa maison de Seattle. C'est elle aussi qui a engagé l'électricien.

Quiconque regardera ce documentaire sortira en se disant que la police de Seattle doit ré-ouvrir l'enquête

Tom Grant, détective privé
Partager la citation

Parmi ses autres arguments, aucune emprunte n'a été retrouvée sur le fusil. Le leader de Nirvana ne portait pourtant pas de gants. Il affirme aussi que quelqu'un aurait essayé d'utiliser la carte de crédit du chanteur après sa mort. Tous ces faits, Tom Grant les a exposés en vain au sergent Cameron, en charge de l'enquête dès le 15 avril 1994.

Début mars, trente-cinq photos de la scène du suicide ont été développées et rendues publiques par la police de Seattle. Tom Grant se demande alors pourquoi les autorités ne les ont pas développées vingt ans plus tôt. Pour lui, il s'agirait encore d'un coup de Courtney Love.

Une des 35 photos de la scène du suicide de Kurt Cobain.
Une des 35 photos de la scène du suicide de Kurt Cobain. Crédit : Seattle Police Department
Une des deux photos de la scène de la mort de Kurt Cobain
Une des deux photos de la scène de la mort de Kurt Cobain Crédit : Site de la police de Seattle

Des documents de la police de Seattle attestent que l'avocat de la chanteuse, en 1995, aurait "appelé et demandé si les photos pouvaient être détruites pour éviter toute sortie fâcheuse", rapporte le détective. La police a refusé de les détruire mais ne les a jamais dévoilées non plus. 

Tom Grant est impliqué dans un documentaire de fiction, Soaked in Bleach (2014), qui revoit la thèse du suicide. "Quiconque regardera ce documentaire sortira en se disant que la police de Seattle doit ré-ouvrir l'enquête". De son côté, la police a récemment affirmé que le dossier Cobain resterait clos.

La rédaction vous recommande

 
 

Lire la suite
Kurt Cobain Culture-loisirs Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants