3 min de lecture L'Heure du Jazz

Madeleine Peyroux et Sinatra dans l'Heure du Jazz

REPLAY - Depuis quelques temps le jazz américain revisite son patrimoine et permet de redécouvrir quelques artistes maudits.

Jean-Yves Chaperon Jazz à Juan Jean-Yves Chaperon
>
L'heure du Jazz du 11 septembre 2016 Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Jean-Yves Chaperon | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Yves Chaperon et Claude Szigeti

Les chanteurs et chanteuses de jazz américains d’aujourd’hui se plongent les uns après les autres dans le passé de leur musique et de leur culture. Il y a de la nostalgie dans tout ça, le souvenir d’une autre Amérique. Evidemment, les grands standards de « l’American Songbook » ont toujours été repris au fil des années. Mais avec ce phénomène qui a atteint Diana Krall, Cécile McLorin Salvant ou Catherine Russell, il s’agit d’autres chose : on va déterrer des chansons oubliées, des mélodies poussiéreuses, désuètes et charmantes, on fait revivre aussi des artistes maudits. Madeleine Peyroux y succombe à son tour avec son dernier album, dont le titre est clair : « Secular Hymns », les hymnes du siècle.  On y trouve par exemple cette chanson, « Hello Babe », qui fut créée par une chanteuse de blues un peu obscure, Lil Green, disciple de Bessie Smith, et qui eut son heure de gloire dans les années 40, avant de mourir à 34 ans… Des chansons plus récentes d’Allen Toussaint ou Tom Waits sont aussi convoquées par Madeleine Peyroux dans cet album que vous découvrez ce soir dans l’Heure du Jazz… 
Till Broner a une belle gueule, une voix douce, un joli son de trompette, il est célèbre chez lui en Allemagne, bref tout ce qu’il faut pour agacer pas mal d’amateurs de jazz ! On n’oublie tout de même pas que si le garçon incline parfois vers un brin de facilité, il a aussi produit à une époque le chanteur Mark Murphy, dont plus personne ne voulait ! Le nouvel album de Till Broner porte aussi un titre assez clair pour une musique qui ne se prend pas la tête : « The Good Life », traduction de la chanson écrite par Sacha Distel, « La Belle Vie », devenue standard de jazz, reprise ensuite par Frank Sinatra
Mais cette semaine, mon titre préféré est quand même celui du nouvel album du guitariste John Scofield : « Country For Old Men », clin d’oeil au roman du grand écrivain américain Cormac McCarthy, « No Country For Old Men », devenu un film des frères Coen. Scofield dit bien son intention : aller chercher des chanson country pour en faire son jazz… Là encore, on perçoit sans doute la volonté de faire ressurgir une certaine Amérique profonde… Donc, avec ce disque, Merle Haggard, Dolly Parton ou Hank Williams entrent au répertoire de John Scofield
Et encore dans l’Heure du Jazz, ce soir, le saxophoniste Joe Lovano, au festival de Newport avec le pianiste Hank Jones, un des belles nouveautés du moment, même si cette session a été enregistré en 2005… Il a fallu plus de dix ans pour la sortir. Parfois les maisons de disques réfléchissent longtemps... La richesse de cette musique est pourtant si évidente ! 
Voilà pour les nouveautés de la soirée, ce qui ne nous empêchera pas d’écouter aussi Lee Ritenour ou Bill Evans et Tony Bennett : l’Heure du Jazz vous offre tous les jazz, tous les styles, les grands classiques et les nouvelles sorties… Là-dessus, je vous annonce l’arrivée d’un super album de Robert Glasper. Et la semaine prochaine, deux invités dans l’Heure du Jazz : Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo. 

Madeleine Peyroux dans Le Grand Studio RTL
Madeleine Peyroux dans Le Grand Studio RTL

Fin de week-end rythmée le dimanche sur RTL. C’est un voyage à la rencontre du jazz que Jean-Yves Chaperon nous propose. De ses racines à l’électro, en passant par le blues, le funk ou les sonorités brésiliennes, on découvre le jazz dans tous ses états, de 23h à minuit.
 

La programmation de l'heure du jazz

Madeleine Peyroux. « Hello Babe »
Till Broner. « The Good Life » T.1.
Frank Sinatra. « The Good Life »
John Scofield. « Wayfaring Stranger »
Michelle Hendricks « Things Ain’t What They Used To Be »
Joe Lovano. « I’m All For You »  
Lee Ritenour. « Why I Sing The Blues »
Lee Ritenour. « L.P. »
Tony Bennett/Bill Evans. « My Foolish Heart »

Avec notre partenaire Jazz News

Jazz News n°54 juillet 2016
Jazz News n°54 juillet 2016

L'actualité du jazz sélectionnée par Jean-Yves Chaperon et notre partenaire, Jazz News, dont le nouveau numéro est disponible en kiosque et sur son application Ipad avec un sommaire interactif,  plus de 80 extraits de musique, des diaporamas sonorisés, des séquences vidéos, des partages sur les réseaux sociaux.

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi
Jean-Yves Chaperon L'Heure du Jazz
Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo

 

Lire la suite
L'Heure du Jazz Jazz Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants