1 min de lecture Classique

L'Opéra Comique rouvre ses portes avec la tragédie lyrique "Alcione"

Après deux ans de fermeture pour rénovation, la salle Favart de l'Opéra Comique à Paris, rouvre mercredi 26 avril, avec un tragédie lyrique dirigée par le chef espagnol Jordi Savall, également violiste et violoncelliste.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Jérôme Chapuis & Le Service Culture
>
L'Opéra Comique rouvre ses portes avec un concert de Jordi Savall Crédit Image : Pedro Aguilar | Crédit Média : Charlotte Latour | Durée : | Date : La page de l'émission
Charlotte Latour
Charlotte Latour Journaliste RTL

Après de longs mois de fermeture, l’Opéra Comique rouvre mercredi 26 avril et s’offre une nouvelle jeunesse avec une programmation prometteuse. Cette salle prestigieuse se trouve dans le 2e arrondissement de Paris, pas loin de l’Opéra Garnier, auquel il ressemble pas mal. Également appelé salle Favart, l'Opéra Comique contient 1.255 places et a été inauguré en 1783, en présence de Marie-Antoinette. Cela, c’est pour l’histoire ancienne. D’ailleurs, c’est aussi là qu’un siècle plus tard, en 1875, Carmen de Bizet fut donnée pour la première fois.

Dans l’histoire contemporaine du lieu, il n’y avait eu aucun gros travaux depuis 1969. Et ceux qui viennent de s’achever (mise en conformité, accessibilité, restauration) ont duré presque 2 ans. Cela sent encore un petit peu la peinture quand on y entre. Pas de climatisation surtout dans un tel lieu : la climatisation fait mauvais ménage avec les instruments et les voix des chanteurs. Du rouge, du turquoise, du doré, toutes les peintures, sculptures et mosaïques ont retrouvé leur lustre d'antan sans être clinquants. 

"Alcione" de Marin Marais pour la réouverture

>
Bande annonce d'Alcione

Et pour la réouverture ce 26 avril au soir, le chef catalan Jordi Savall inaugure cet écrin musical avec une œuvre rarement donnée : Alcione, tragédie lyrique en cinq actes de Marin Marais. C’est l’histoire d’une jeune fille qui se marie mais dont le mari lui est arraché par un amant jaloux. Elle est interprétée par la très douée Léa Désandre, 24 ans, récompensée lors des dernières Victoire de la Musique Classique : elle a reçu la victoire de la Révélation Artiste Lyrique.

À lire aussi
Philippe Jaroussky et Stéphane Bern Stéphane Bern
Philippe Jaroussky dans A La Bonne Heure sur RTL

Autour de Léa Desandre sur scène, toute la jeune génération de voix baroques. Le ténor Cyril Auvity, le baryton Marc Mauillon. Et une mise en scène originale faite de cordages tendus depuis les ceintes, au-dessus de la scène, avec un groupe d’acrobates qui se baladent dessus comme des marins entre les mats de vieux gréements, l’effet est bluffant, et l’idée de mêler le cirque à l’opéra géniale !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Classique Musique Concert
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788293609
L'Opéra Comique rouvre ses portes avec la tragédie lyrique "Alcione"
L'Opéra Comique rouvre ses portes avec la tragédie lyrique "Alcione"
Après deux ans de fermeture pour rénovation, la salle Favart de l'Opéra Comique à Paris, rouvre mercredi 26 avril, avec un tragédie lyrique dirigée par le chef espagnol Jordi Savall, également violiste et violoncelliste.
https://www.rtl.fr/culture/musique/l-opera-comique-rouvre-ses-portes-avec-la-tragedie-lyrique-alcione-7788293609
2017-04-26 11:01:01
https://cdn-media.rtl.fr/cache/c2crQvXQTRaHp3nHxGYogA/330v220-2/online/image/2017/0426/7788293774_le-violoncelliste-jordi-savall.jpg