1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Doc Gynéco conspué par ses fans après son concert raté à l'Olympia
1 min de lecture

Doc Gynéco conspué par ses fans après son concert raté à l'Olympia

CLICS À LA UNE - Les spectateurs de l'Olympia n'ont pas manqué de faire connaître leur déception et leur colère sur Internet.

Doc Gynéco sur un plateau télé en 2015
Doc Gynéco sur un plateau télé en 2015
Crédit : JULIEN CAUVIN/TF1/SIPA
Doc Gynéco conspué par ses fans après son concert raté à l'Olympia
02:18
Julien Absalon
Julien Absalon

Pour son grand retour sur scène, 20 ans après son premier album Première consultation, Doc Gynéco s'est produit mercredi 25 mai à l'Olympia (Paris). Mais les retrouvailles avec son public se sont visiblement mal passées, puisque les spectateurs ont déversé leur colère sur les réseaux sociaux au sortir du concert.

Voici ce qu'on pouvait lire, entre autres, sur Twitter : "Rarement vu un concert aussi raté", "Si j'avais su ce que ça allait être le concert de #docgyneco, j'aurais donné les 40€ à une association ou à un SDF, que ça serve", "Le titre exact de la tournée devrait être dernière consultation. Gênant !".

À en croire leurs témoignages, on a compris que le chanteur était dans un état second, qu'il a oublié de nombreuses paroles et qu'il était parfois incapable de chanter ! Résultat : le public a sifflé pendant "trente minutes" et le public n'a pas hésité à quitter la salle avant la fin du concert.

Face aux critiques, Doc Gynéco a réagi sur Facebook. "Je suis sincèrement triste d'avoir déçu certains d'entre vous. Je ne m'en suis pas rendu compte", a-t-il écrit en critiquant également les médias qui ont participé, selon lui, au "DocGynecobashing". Ce message n'a toutefois pas empêché de nombreux fans de s'empresser de revendre des places achetées pour le concert de ce jeudi soir.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/