3 min de lecture Musique

Découvrez Chris, le nouveau visage, nom et son de Christine and the Queens

RENCONTRE - Plus musclée, plus directe, Christine and the Queens est devenue Chris, une "femme puissante". Une nouvelle phase musicale et symbolique pour l'oeuvre de la chanteuse.

>
Christine and The Queens - Damn, dis-moi (feat. Dâm-Funk) Crédit Image : Suffo Moncloa | Date :
StevenBelleryRTL
Steven Bellery
et Aymeric Parthonnaud

Ne l'appelez plus "Christine and the Queens" mais simplement "Chris". La chanteuse, dont le véritable nom pour l'état civil demeure Héloïse Letissier, ne s'est pas simplement rebaptisée, elle montre l'amputation du nom qui l'a rendu célèbre en barrant "tine and the Queens". Sur son site officiel, sur les réseaux sociaux, l'ancienne image est rayée d'un trait

"Il va falloir s’habituer à m'appeler Chris, commence la chanteuse rencontrée par RTL. Ce cycle qui s'ouvre avec ce nouveau titre et ce deuxième album, il est celui de l'évolution du personnage. Chris c'est un surnom avec encore moins de genre, avec encore moins de manière aussi. C'est aussi une façon très rapide d'appeler une petite canaille aussi", note-t-elle. 

Ce second album est une réinvention. "J'adore les grands gestes qui sont ceux de grandes discographies, où chaque album est une remise en question de son travail et répond à l'autre, explique-t-elle. Les David Bowie, Kanye West, Madonna se réinventent et en même temps restent les mêmes personnages". 

À lire aussi
Melvil Poupaud, Benjamin Biolay et Stéphane Bern Stéphane Bern
A La Bonne Heure avec Benjamin Biolay et Melvil Poupaud

Une femme athlète, patronne, puissante

Ce changement, Chris ne l'assimile pas à une rupture nette. "Ça a été assez logique. Sur les scènes avec mon premier album, je commençais à voir de quoi serait fait le deuxième. Sur scène, je suis devenue une femme athlète, une femme patronne, une femme puissante", raconte-telle. 

"Il y a des problématiques qui sont revenues dans mon visage et qui m'ont tout de suite intéressées. C'est drôle parce que le premier album, j'ai cherché à tordre l'idée d'une jeune fille et là je deviens une femme puissante ce qui est une autre façon de tordre l'idée d'une femme aussi", continue Chris. Si l'écriture de son album précédait l'onde de choc #MeToo et Weinstein, ce nouvel opus se veut comme une suite, une démonstration de ce que peut devenir la femme d'après dans une société plus égalitaire ou le patriarcat est enfin dégonflé. 

"Damn, dis-moi"

Mais ce nouvel album, c'est avant tout un son, une couleur. Le premier titre pose les bases de Chris et de son identité. "Le son est clairement inspiré par le G-funk. Ça a été une des grosses inspirations pour le deuxième album. Plus de testostérone, plus de sueur, plus de rythmes mais on reste dans le minimalisme", annonce la chanteuse.

"Je suis allée chercher un acteur historique du G-Funk pour qu'il soit avec moi sur ce titre. Il s'appelle Dâm-Funk, je suis une grande fan de son travail. (...) Je vais aussi trouver dans l'ego-trip dans le rap. Une façon de parler de soi avec des termes un peu outré mais je le tords pour le mettre dans mon univers". 

L'influence américaine

Les références dans ce nouvel album sont légion : Michael Jackson période Dangerous, Eminem pour le côté amuseur public et Janet Jackson dans la production. Madonna dans les années 90 vient aussi inspirer Chris dans ce qu'elle avait de puissant. "C'est la seule femme macho qui a vraiment existé dans la pop en superposant des trucs contradictoires", rappelle-t-elle. 

Chris se dit toujours très française avec cet album réalisé entre Paris et Los Angeles. "Je ne suis pas devenue Américaine du tout, je me sens très française à Los Angeles et parfois je peux me sentir très ricaine... J'aime cette hybridité-là." Cette touche se concrétisera par deux albums : un en anglais et l'autre en français. "Ceux qui veulent pourront comparer les interprétations et les traductions", s'amuse Chris.

Scénographie musclée

Chris promet enfin une bonne dose d'énergie et de sang neuf autour d'elle. Elle écrit en ce moment avec ses nouveaux danseurs et nouveaux musiciens un spectacle où la danse et le visuel seront toujours mis en avant. Les références seront nombreuses : "Peter Pan et les enfants perdus", l'image de la "canaille", de l'outsider... 

Chris se produira à l'AccorHotel Arena, "une satisfaction". Mais elle prévient : "Ça ne me fera pas faire un show grandiloquent. Ça sera près de l'os, à taille humaine. Ça m’intéresse que tout repose sur la performance, je ne vais pas me cacher du tout."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Christine and The Queens Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793420050
Découvrez Chris, le nouveau visage, nom et son de Christine and the Queens
Découvrez Chris, le nouveau visage, nom et son de Christine and the Queens
RENCONTRE - Plus musclée, plus directe, Christine and the Queens est devenue Chris, une "femme puissante". Une nouvelle phase musicale et symbolique pour l'oeuvre de la chanteuse.
https://www.rtl.fr/culture/musique/decouvrez-chris-le-nouveau-visage-nom-et-son-de-christine-and-the-queens-7793420050
2018-05-17 20:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zvnSRXA66opWgg4Tn7Ta8g/330v220-2/online/image/2018/0517/7793420091_n-appelez-plus-heloise-letissier-christine-elle-est-chris-desormais.jpg