1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Cecilia Bartoli sur RTL : "La voix, c'est l'instrument le plus proche de l'âme"
1 min de lecture

Cecilia Bartoli sur RTL : "La voix, c'est l'instrument le plus proche de l'âme"

INVITÉE RTL - C'est l'une des voix de référence de la scène lyrique. Star mondiale, la cantatrice mezzo-soprano italienne se confie sur son parcours de chanteuse.

Cecilia Bartoli - "St Petersburg" (Decca Classics)
Cecilia Bartoli - "St Petersburg" (Decca Classics)
Laissez-vous tenter du 31 juillet 2018
17:38
Le Service Culture

Sa voix est tout simplement sublime. Cecilia Bartoli, chanteuse italienne de 52 ans, a publié en novembre 2017 un album d'airs baroques somptueux, intitulé Dolce Duello, enregistré en compagnie de la violoncelliste Sol Gabetta. La cantatrice mondialement connue, qui a signé pour trois opéras dans les futures années à La Scala de Milan, s'est laissée aller à quelques confidences sur ses débuts dans la chanson.

"Je viens d'une famille de musiciens, mes parents étaient tous les deux chanteurs d'opéra (...) le fait que mes parents chantaient des morceaux lyriques ne me donnait pas envie au départ, je voulais faire autre chose", explique-t-elle. Plus jeune, alors encore novice, une voix bien particulière attire son attention. "J'aimais beaucoup la voix de Janis Joplin (...) elle a une voix très spéciale avec une couleur bien spéciale (...) Pour moi, la voix c'est l'instrument le plus proche de l'âme", confie Cecilia Bartoli. 

L'artiste est attendue, le 3 décembre 2018, à la Philharmonie de Paris, autour du répertoire de Vivaldi.

Également dans "Laissez-vous tenter" ce mardi 31 juillet

Voici une belle idée de lecture pour les vacances, avec l'excellent roman Un taxi mauve, de Michel Déon. Une entêtante fiction d'atmosphère qui plonge le lecteur dans un décor irlandais absolument sublime.

À lire aussi

Enfin, le producteur français Philippe Rousselet, raconte les secrets de tournage du film, Lord of War, avec Nicolas Cage, sorti en 2005. Un long-métrage américain ambitieux dont le producteur de La Famille Bélier garde un souvenir marquant. " Pour moi, ça a été mon aventure la plus difficile (...) j'ai été extrêmement vert en analyse de risque", avoue-t-il au micro de RTL.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/