2 min de lecture Musique

Arctic Monkeys ressent le besoin de faire une pause

Le groupe de rock britannique Arctic Monkeys a confié être enclin à souffler un peu après le succès mondial de son cinquième album, "AM".

Alex Turner (Arctic Monkeys) en concert au Zénith de Paris le 8 novembre 2013
Alex Turner (Arctic Monkeys) en concert au Zénith de Paris le 8 novembre 2013 Crédit : Damien Rigondeaud / RTL.fr
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Les Arctic Monkeys ont besoin de souffler. Le quatuor déjanté né sur le net et désormais capable de remplir des stades de fans a confié avoir besoin d'une pause après le succès mondial de son cinquième album, AM.

"Il n'y a pas d'urgence à faire quelque chose d'autre", a déclaré le batteur Matt Helders, en marge du festival Summer Sonic le week-end dernier à Tokyo.

"Pour l'instant, cet album semble être à même de s'installer pour quelque temps. Nous n'avons jamais eu vraiment une pause indéfinie. Je ne pense pas que nous puissions tourner davantage", a-t-il expliqué.

À lire aussi
Eric Jean Jean musique
100% Live du 21 avril 2019

Bombardés de sous-vêtements féminins

La tournée du groupe se poursuit néanmoins. Vendredi, les Arctic Monkeys sont attendus au festival Rock en Seine à Saint-Cloud près de Paris, puis le lendemain à Reading, au Royaume Uni, avant de s'envoler pour l'Amérique du nord, puis du sud.

En septembre dernier, la sortie d'AM a déclenché un déluge d'éloges et les honneurs de la critique internationale.

>

Le groupe ne peut plus donner un seul concert sans être bombardé de sous-vêtements féminins. "Il y avait plus de soutiens-gorge cette année", sourit Helders. "Les gens écrivent leurs adresses e-mail dessus", assure-t-il, troublé par ce succès transnational.

Alex Turner, sex-symbol

Leurs deux premiers albums Whatever people say I am, that's what I'm not (2006) et Favourite Worst Nightmare (2007) -- distillaient un rock syncopé influencé par le rap et le reggae et marqué par les textes plein de saveur de son meneur Alex Turner.

Puis Arctic Monkeys s'est de plus en plus tourné vers l'Amérique, avec des résultats en demi-teinte sur le déconcertant Humbug (2009), puis le paresseux Suck it and see (2011).

AM est le premier disque où les musiciens ont embrasé les Etats-Unis en remplissant les stades du pays, emmené par leur chanteur, Alex Turner, devenu un sex-symbol avec sa coupe banane rockabilly, son blouson de cuir et son pantalon moulant.

"Peut-être qu'actuellement nous sommes le plus grand groupe du monde, mais je n'ai jamais pris cela au sérieux. Je ne me réveille pas en pensant que je suis sur le toit du monde. Certes, je n'ai pas me plaindre", confie le batteur du groupe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Rock en Seine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773798668
Arctic Monkeys ressent le besoin de faire une pause
Arctic Monkeys ressent le besoin de faire une pause
Le groupe de rock britannique Arctic Monkeys a confié être enclin à souffler un peu après le succès mondial de son cinquième album, "AM".
https://www.rtl.fr/culture/musique/arctic-monkeys-ressent-le-besoin-de-faire-une-pause-7773798668
2014-08-20 11:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tMiB3F9_Zxj0b-Y1lclSPg/330v220-2/online/image/2014/0820/7773798736_alex-turner-arctic-monkeys-en-concert-au-zenith-de-paris-le-8-novembre-2013.jpg