3 min de lecture Festival de Cannes

VIDÉOS - Festival de Cannes 2016 : 6 polémiques de la Croisette

Depuis sa première édition en 1946, le Festival de Cannes a été marqué par de nombreux scandales. Palme d'or contestée, émeute, propos dérangeants... (Re)découvrez les moments forts de la Croisette.

>
Palme d'or à Maurice Pialat pour son film " Sous le soleil de satan" - Archive vidéo INA Crédit Image : Camilla Morandi//REX/SIPA | Date :
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Parfum de scandales à Cannes. Au-delà du tapis rouge et de l'amour du cinéma, certains dérapages ont marqué l'histoire de la Croisette. Que ce soit un réalisateur comme Maurice Pialat en 1987, ou encore le sein de Sophie Marceau, ces moments forts sont restés dans les mémoires. En attendant la 69e édition du Festival qui débutera le 11 mai prochain, c'est l'occasion de se replonger dans l'histoire de la Croisette et de (re)découvrir ces polémiques.

Au fil des années, des milliers de réalisateurs et d'acteurs ont foulé les marches du tapis rouge. Un défilé  de robes glamour, smokings bien repassés, sourires brillants.., mais tout n'est pas aussi "parfait". Il y a des moments où les nerfs lâchent et la parole se libère. Sans oublier les coups de vent importuns qui dévoilent un sein et/ou une fesse en pleine montée des marches.

1. Maurice Pialat hué lors de la remise de la Palme d'or

En 1987, la Palme d'or est attribuée à Maurice Pialat pour Sous le soleil de Satan. L'adaptation avec Maurice Pialat et Gérard Depardieu du roman éponyme de Georges Bernanos. L'assistance conteste cette Palme et se met à huer le réalisateur au moment du verdict. Catherine Deneuve, qui est aussi sur scène demande alors à au public de laisser le réalisateur s'exprimer. "Je ne vais pas faillir à ma réputation, et vais vous dire que je suis content pour les cris et les sifflets que vous m’adressez. Si vous ne m’aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus ", déclare Maurice Pialat avant de brandir son poing en l'air, en signe de victoire. 

2. Quentin Tarantino et son doigt d'honneur

Comme pour Maurice Pialat en 1987, la Palme d'or de 1994 a fait polémique. C'est Pulp Fiction de Quentin Tarantino qui remporte le prix. Hué, sifflé pendant de nombreuses minutes, le réalisateur garde son calme, sourit, s'éponge le front. Puis devant une énième critique qui hurle "Quelle daube !", Quentin Tarantino répond par un doigt d'honneur, devant le casting du film qui ne bronche pas. 

3. Le sein et la culotte de Sophie Marceau

À lire aussi
"Dark Phoenix", "Parasite", "Piranhas"... Découvrez les sorties ciné du 5 juin Cinéma
"Dark Phoenix", "Parasite", "Piranhas"... Découvrez les sorties ciné du 5 juin

Pas de chances pour Sophie Marceau. En 1999, l'une des actrices préférées des Français s'apprête à monter les marches du Palais des festivals. Elle porte une robe à bretelles. En quelques secondes, une brette craque, libérant le sein de l'actrice. Cela a duré quelques secondes, mais c'est assez pour le moment soit photographié et filmé. En 2005, c'est à cause du vent que Sophie Marceau dévoile sa culotte, encore une fois sur le tapis rouge.

4. Madonna crée un mouvement de foule

Madonna n'a jamais été primée à Cannes, mais sa première venue est restée dans les annales. En 1991, elle fait la promotion du documentaire In Bed With Madonna. Un film qui retrace les coulisses et les scandales de sa tournée Blond Ambition Tour. Le film est présenté hors compétition et lors de son arrivée sur la Croisette, Madonna provoque une émeute, malgré le service d'ordre renforcé. Un mouvement de foule redoublée lorsqu'elle dévoile sa tenue signée Jean Paul Gaultier, un déshabillé blanc avec la célèbre brassière conique

5. Le dérapage de Lars Von Trier

Le réalisateur danois Lars Von Trier secoue fortement la Croisette en 2011. Alors en pleine conférence de presse pour son film Mélancholia, au côté du casting dont Kirsten Dunst. Déjà réputé pour son côté provocateur, il choque l'assistance en évoquant sa sympathie pour Hitler. L'actrice est très gênée tandis que Lars Von Trier continue de s'enfoncer :" Je comprends Hitler". Il aura beau se justifier en parlant d'une simple blague, le réalisateur est désigné "persona non grata" à Cannes et quitter le Festival.

6. Cannes fait Mai 68

Mai 68 n'a pas seulement concerné Paris. Pour sa 21e édition, le Festival de Cannes est perturbé par la révolution. Les réalisateurs  François Truffaut, Jean-Luc Godard, Claude Lelouch, Claude Berri, Roman Polanski, Louis Malle et Jean-Pierre Léaud affirment alors leur solidarité avec le mouvement étudiant cannois. Le cinéaste Milos Foreman retire son film de la compétition, imité par ses confrères. Le Festive s'arrête plus tôt que prévu et aucune Palme n'est décernée cette année-là.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Cinéma Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783103646
VIDÉOS - Festival de Cannes 2016 : 6 polémiques de la Croisette
VIDÉOS - Festival de Cannes 2016 : 6 polémiques de la Croisette
Depuis sa première édition en 1946, le Festival de Cannes a été marqué par de nombreux scandales. Palme d'or contestée, émeute, propos dérangeants... (Re)découvrez les moments forts de la Croisette.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/videos-festival-de-cannes-2016-6-polemiques-de-la-croisette-7783103646
2016-05-11 10:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_fu0hZoITWSsXmvYFrfPCA/330v220-2/online/image/2016/0504/7783104928_sipa-rex40009168-000007.jpg