1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "Touche pas à mon poste" : "Ce sketch n'avait pas lieu d'être", regrette Hanouna
1 min de lecture

"Touche pas à mon poste" : "Ce sketch n'avait pas lieu d'être", regrette Hanouna

Dans une une lettre ouverte publiée dans "Libération", l'animateur de C8 présente ses excuses.

Cyril Hanouna anime Touche pas à mon poste depuis 2010
Cyril Hanouna anime Touche pas à mon poste depuis 2010
Crédit : Cyrille GEORGE JERUSALMI/D8
Émilie Jéhanno

Pour tenter de dégonfler la polémique, Cyril Hanouna fait, à sa façon, son mea culpa. L'animateur vedette de C8 a publié une lettre ouverte dans Libération, le 23 mai. Il y présente ses "excuses" et estime au final que son "sketch" jugé homophobe "n'avait pas lieu d'être". 

Dans un canular diffusé le 18 mai, le présentateur, qui s'est fait passer pour un bisexuel dans une petite annonce, répond de façon caricaturale et en direct aux hommes qui le contactent par téléphone, suscitant les rires du public.

Depuis, plus de 25.000 plaintes ont été reçues par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui a annoncé le 23 mai ouvrir une procédure de sanction à l'encontre de la chaîne du groupe Canal +. Les partenaires publicitaires de "Touche pas à mon poste !" ont aussi été nombreux à se désengager de l'émission, après avoir été interpellés par des internautes.   

Tout cela m'a fait réfléchir en profondeur

Cyril Hanouna

Dans sa lettre, Cyril Hanouna se dit d'abord "bouleversé à la lecture de certains témoignages". Et d'expliquer que "tout cela [l’a] fait réfléchir en profondeur à la conséquence de certaines de [ses] attitudes".  "Si ce canular n'a pas fait rire chacun avec tous et au contraire est apparu comme pouvant accentuer l'homophobie alors, c'est qu'au final, ce sketch n'avait pas lieu d'être", indique le présentateur, en présentant "encore une fois toutes [ses] excuses et en premier lieu, à toutes celles et ceux qui ont été blessés, peinés ou choqués".

À lire aussi

"Aujourd'hui, en France, des homosexuels souffrent encore trop du rejet. Ce sketch est allé trop loin. Je n'ai jamais voulu les stigmatiser d'aucune manière", poursuit-il. L'animateur annonce avoir décidé de se "rapprocher des associations, pour que ces derniers jours nous servent à toutes et tous pour avancer".

Dans son émission, lundi 22 mai, Cyril Hanouna avait déjà reconnu avoir "déconné": "On a commis une erreur, j'ai commis une erreur", avait-il souligné.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/