1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Quand Jean-Luc Lahaye évoquait son "mal incurable"
1 min de lecture

Quand Jean-Luc Lahaye évoquait son "mal incurable"

Mis en examen pour "corruption de mineurs", Jean-Luc Lahaye se confiait au mois de novembre dernier sur son attirance pour les filles de 20 ans dans une interview au "Figaro".

Le chanteur Jean-Luc Lahaye
Le chanteur Jean-Luc Lahaye
Claire Gaveau
Claire Gaveau

"Quand on est atteint d'un mal incurable, il ne faut pas essayer de lutter contre, il faut essayer de vivre avec". Alors que Jean-Luc Lahaye a été arrêté puis mis en examen pour "corruption de mineurs" et "détention de fichiers pédopornographiques", ces mots refont surface. Dans une interview accordée au Figaro TV au mois de novembre dernier, le chanteur de 62 ans s'épenchait sur certains de ses démons. 

Si je peux séduire une fille de 20 ans, je ne me gêne pas. C'est mon signe extérieur de jeunesse

Jean-Luc Lahaye

"Ma vie n'a été que du hors-piste, je suis incapable de rester dans les clous, de rentrer dans le rang", avait déclaré le chanteur des années 80 abordant son attirance pour les jeunes femmes. "Quel est le plus honnête homme qui ne s'est jamais retourné vers une fille de 20 ans en matant sa silhouette ? Je n'en connais pas (...) Moi je vais plus loin que mater. Si je peux séduire une fille de 20 ans, je ne me gêne pas. C'est mon signe extérieur de jeunesse", avait-il lancé. 

Je peux choquer des gens, mais je m'en fous

Jean-Luc Lahaye

"Je peux choquer des gens, mais je m'en fous. C'est le moindre de mes soucis", s'était défendu Jean-Luc Lahaye qui a été interpellé mercredi 11 février, par l'Office central de répression des violences aux personnes (OCRVP) de la police judiciaire. Placé sous contrôle judiciaire, il sera convoqué au tribunal le 23 mars prochain. En 2007, il avait déjà été condamné à 10.000 euros d'amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de moins de 15 ans

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/