1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Pour le "Journal de Béziers", Louane Emera est "une Lolita de souche"
2 min de lecture

Pour le "Journal de Béziers", Louane Emera est "une Lolita de souche"

Dans le dernier numéro du "Journal de Béziers", dont le directeur de la publication est Robert Ménard, Louane Emera est utilisée pour véhiculer une certaine idée de "la France d'avant".

Louane Emera incarne Paula dans la famille Bélier
Louane Emera incarne Paula dans la famille Bélier
Crédit : © Mars Distribution
Claire Gaveau
Claire Gaveau

À Béziers, même la culture est politique dorénavant. Deux semaines après la sortie du DVD de La Famille Bélier, film aux 7 millions d'entrées, le Journal de Béziers a consacré un article à Louane Emera, Anne Peicher de son vrai nom. Dans le papier, ce ne sont pas ses qualités vocales et artistiques qui sont vantées. L'adolescente de 18 ans est en effet valorisée pour son côté "Lolita de souche".

Une expression non sans rappeler celle utilisée par l'extrême droite : "Français de souche". Le journal dresse alors un portrait véhiculant très largement l'idée de "la France d'avant". La jeune femme est présentée comme "légèrement voûtée, juste comme il faut" mais aussi avec "le regard clair". "Née en 1996 dans l'obscure cité de Hénin-Beaumont, la petite Française de souche a tout pour appâter le nostalgique des années heureuses", peut-on notamment lire dans cet article anonyme.
Le film revient aussi sur le film. Et là encore, les vieilles valeurs de la France sont sur le devant de la scène. "Un film qui, à la manière des Ch'tis, joue sur la nostalgie de la France d'avant" : "Une France rurale, où l'on chante du Sardou à pleins poumons. Un pays 'de beaufs', aurait dit Cabu (le dessinateur de Charlie Hebdo assassiné en janvier, ndlr), où personne n'avait besoin de parler sans cesse de 'vivre ensemble' et où on n'avait pas besoin de débattre sur les repas de substitution à la cantine de l'école."

Le "Journal de Béziers" a consacré un article à Louane Emera, une "Lolita de souche"
Le "Journal de Béziers" a consacré un article à Louane Emera, une "Lolita de souche"
Crédit : Capture d'écran / Le JDB

Une propagande de Robert Ménard ?

Le bimensuel, affilié à la mairie de Béziers, est un moyen de communication auprès de tous les Biterrois. Or, depuis la prise de fonction de Robert Ménard lors des dernières élections municipales en 2014, candidat soutenu par le Front national, le journal a pris une nouvelle tournure. Sous la direction du maire de la ville, qui incarne aussi le rôle de directeur de la publication, Le Journal de Béziers est devenu une ode aux idées extrêmes. 

Avant la publication sur Louane Emera, le journal s'était distingué en publiant un mot croisé, "spécial Algérie française". Un page qui avait fait scandale quelques jours avant les déclarations chocs de l'élu sur les fichages des élèves, repris dans le magazine dans un article de cinq pages. À croire que le Journal de Béziers a perdu son rôle d'information de la ville mais bel et bien un magazine où les idées de Robert Ménard semblent avoir une place de plus en plus importante.  

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/