1 min de lecture Amérique du Nord

"Playboy" tourne la page du nu intégral

Le célèbre magazine américain bouleverse ses codes en arrêtant les photos de femmes nues dans ses pages, d'après les informations du "New York Times".

Les playmates ne seront plus jamais nues dans le magazine "Playboy"
Les playmates ne seront plus jamais nues dans le magazine "Playboy" Crédit : CHARLEY GALLAY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

De Kate Moss à Marilyn Monroe, les pages de Playboy ont mis les icônes à nu et contribué à l'émancipation sexuelle de toute une population dès sa parution, en 1953. Désormais, le mythique magazine s'assagit. Le New York Times a annoncé lundi 12 octobre que Playboy cessait de publier les nus intégraux qui ont fait sa réputation.

"Vous êtes aujourd'hui à un clic de n'importe quelle image sexuelle, gratuitement. Cela fait partie du passé", justifie l'actuel directeur de Playboy Enterprises, Scott Flanders, dans le New York Times. D'après les informations du quotidien, Hugh Hefner, fondateur du magazine, aurait approuvé cette refonte de la ligne picturale de Playboy.

La fin du cahier central

Les photos suggestives, elles, continueront de remplir les pages du magazine mais en adoptant une image plus sage de la femme. L'objectif du directoire est ainsi de mieux se faire accepter auprès de géants comme Apple ou Facebook, peu enclins à la nudité. Le fameux cahier central sera ainsi abandonné pour la "playmate du mois". Plus de classe pour regagner un lectorat ? Tiré à presque 5,6 millions d'exemplaires en 1975, Playboy ne s'écoule plus qu'à environ 800.000 tirages de nos jours. 

La rubrique "sexe" serait désormais tenue par une femme, dévoile le rédacteur en chef Cory Jones au New York Times. Les femmes tiendraient un autre rôle, plus concernant, au sein du magazine, à travers notamment le concept de "féminisme pro-sexe", comme le définit Cory Jones.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amérique du Nord États-Unis Médias
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants