2 min de lecture Emmanuel Macron

Peut-on considérer l'amour comme une maladie ?

REPLAY - Vous avez une question ? Pourquoi Macron se décarcasse ? Peut-on considérer l'amour comme une maladie ? Comment choisir un prénom ? Philippe Bouvard vous propose des éléments de réponses, en compagnie des auditeurs.

micro générique Allo, Ici Bouvard Philippe Bouvard iTunes RSS
>
Allo Bouvard du 08 novembre 2015 Crédit Média : Philippe Bouvard | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Bouvard
Philippe Bouvard et Amandine Lemaire

Le week-end de 11h30 à 12h30, Philippe Bouvard innove encore avec son édito interactif Allo Bouvard, les auditeurs proposent un sujet et Philippe Bouvard s'occupe du reste avec sa culture et son expérience

Posez votre question à Philippe Bouvard

Posez votre question à Philippe Bouvard 

Les sujets...

Daniel Voulez-vous me dire pourquoi Macron se décarcasse ?

Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, le 15 septembre 2015
Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, le 15 septembre 2015 Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP

Hervé : Peut-on considérer l'amour comme une maladie ?
Philippe Bouvard : "Si l'amour est une maladie, il faut plaindre davantage ceux qui ne l'ont pas contractée que ceux qui en ont été atteints."

Le coeur plus fort que la raison ?
Le coeur plus fort que la raison ?
À lire aussi
Jean-Paul Belmondo, en 2018. Elysée
Légion d'honneur : Jean-Paul Belmondo et Robert Hossein décorés par Emmanuel Macron

Richard : Comment choisir un prénom ?Philippe Bouvard : "Durant la première partie de la vie puis dans la vie privée, le prénom est plus important que le patronyme. Mais les prénoms féminins sont tellement nombreux qu'à partir de son troisième mariage, l'homme a intérêt, pour ne pas se tromper, à appeler toutes ses épouses "chérie" "

Votre prénom vous caractérise-t-il?
Votre prénom vous caractérise-t-il?

Les petites nouvelles...

Dans la presse de cette semaine, Philippe nous parle entre autre des bébés qui s'endorment avec un casque sur les oreilles, de l'abus de stagiaires qui est désormais sanctionné et des 44% de français qui couchent le premier soir. 

La chronique de Philippe Chevallier...

philippe-chevallier
philippe-chevallier

Et si on lui posait la question ?

Philippe Bouvard reçoit aujourd'hui Pierre Simenon, pour son livre "De père à père"

 "Juin 2013. La maison de Malibu à peine vendue, je jette un dernier regard sur ce lieu qui représente vingt ans de ma vie et monte dans ma voiture. Destination le Vermont, où ma femme, mes enfants et moi allons nous installer. Mais ce départ est un adieu. Et le road trip qui me conduit vers ce nouveau domicile vire au déchirement. Pire : à l’aveu d’échec. D’un coup, s’impose le besoin d’en appeler à celui ayant façonné l’homme que je suis comme le père que je suis devenu : Georges Simenon.Trente ans durant, mon père et moi avons partagé grandes et petites joies – promenades, conversations à cœur ouvert, complicité –, coups du sort et drames : la séparation de mes parents, la démence alcoolisée de ma mère, le suicide de ma soeur. Depuis son décès, j’ai connu des épreuves douloureuses – la mort de mon frère, deux mariages ratés –, comme des bonheurs fabuleux : une nouvelle union, la naissance de mes enfants. Et se sont accumulées mille questions intimes que je n’ai jamais pu, su ou osé lui poser, auxquelles je tente de répondre aujourd’hui. Afin de donner, grâce au passé, un sens au présent."

L'équipe d'Allo Bouvard vous conseille:

Des photos inédites de l'émission ?

Retrouvez le compte Instagram d'Allo Bouvard

Lire la suite
Emmanuel Macron Amour Le Prénom
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants