1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Mort d'Annie Cordy : une artiste complète, pétulante et généreuse
2 min de lecture

Mort d'Annie Cordy : une artiste complète, pétulante et généreuse

PORTRAIT - Inoubliable interprète de "Tata Yoyo" et "La Bonne du curé", Annie Cordy est décédée à l'âge de 92 ans. Au cours de sa carrière, l'artiste belge aura multiplié les collaborations au théâtre, au cinéma et dans la musique.

Annie Cordy dans la pièce "Madame sans gêne"
Annie Cordy dans la pièce "Madame sans gêne"
Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Annie Cordy est décédée à l'âge de 92 ans
04:49
Anthony Martin - édité par Benoît Collet

C'est tout un pan du music-hall qui disparaît. Annie Cordy, interprète de succès populaires comme Tata Yoyo et La Bonne du curé, est décédée vendredi à l'âge de 92 ans, à Vallauris, près de Cannes. Annie Cordy incarnait l'artiste complète, la "saltimbanque", disait-elle. 

Formée à l'école de la danse, à 18 ans, à l'aube des années 50, blonde piquante, la chanteuse a débuté dans des orchestres en chantant des standards américains, avant d'être engagée comme meneuse de revues au "Bœuf sur le Toit" à Bruxelles, puis à Paris au "Lido" en 1950, où elle devient Annie Cordy. Elle rencontre François-Henri Bruneau, son pygmalion, manager, qui deviendra son mari, l'homme de sa vie qu'elle a toujours appelé "Papa".

D'opérettes en comédies musicales (La Route fleurie avec Georges Guétary et Bourvil, Visa pour l'amour avec Luis Mariano...), en passant par le rire, la chanson, le théâtre, le cinéma et les téléfilms, l'infatigable fantaisiste fait preuve d'un perfectionnisme quasi maniaque. Elle enchaîne répétitions, tournées, enregistrement de chansons et plateaux de cinéma, à un rythme impressionnant.

70 années de succès populaires

Et l'amuseuse professionnelle était également une excellente actrice. Après avoir débuté avec Sacha Guitry (Si Versailles m'était conté, 1953), elle a élargi et ému son public par des rôles dramatiques dans Le Passager de la pluie de René Clément, Le Chat de Pierre Granier-Deferre ou La Rupture de Claude Chabrol.

À lire aussi

La gouaille et l'enthousiasme en bandoulière, Annie Cordy a enchaîné 70 années de succès populaires de "chanteuse rigolote" et d'actrice émouvante. "J'ai plusieurs casquettes mais je pense que je suis surtout une bonne humeur", s'exclamait l'artiste belge à la carrière exceptionnelle. Sept cents chansons, des millions de disques vendus, plus de 4.000 galas à travers le monde, une dizaine d'opérettes et de comédies musicales et des dizaines de films.

En 2012, elle a sorti un énième album intitulé Ça me plaît, pourvu que ça vous plaise, comprenant un étonnant duo avec le musicien camerounais Manu Dibango. Au cinéma, elle joue dans Le Cancre de Paul Vecchiali (2016), ou Tamara Vol.2 d'Alexandre Castagnetti (2018)

À l'occasion de ses 90 ans en 2018, Bruxelles avait baptisé un parc à son nom. "Cela fait un effet incroyable d'être ainsi reconnue par les siens", avait alors déclaré l'artiste, très émue par cet hommage dans son pays natal.

"Mais on retiendra de moi, que toute ma vie j'ai levé la guibolle", disait-elle en riant, avant d'ajouter : "La liste des personnalités préférées des français ? Je n'y suis pas, car on ne peut pas voter pour un membre de sa famille".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/