1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Martin Scorsese : "Le pape François nous a souhaité bonne chance pour le film"
2 min de lecture

Martin Scorsese : "Le pape François nous a souhaité bonne chance pour le film"

INVITÉ RTL - Le réalisateur américain se confie sur son nouveau film "Silence", extraordinaire fresque religieuse qui se déroule au 17e siècle au Japon. Le cinéaste y livre une passionnante réflexion sur la foi et la religion.

Martin Scorsese en interview sur RTL
Martin Scorsese en interview sur RTL
Crédit : Laurent Vu / Sipa Press
Martin Scorsese : "Le pape François nous a souhaité bonne chance pour le film"
27:53
Martin Scorsese : "Le Pape François était désarmant de gentillesse"
01:32
Martin Scorsese : "J'ai constaté que l'obsession de la foi est au cœur de mes propres réflexions"
02:34
Martin Scorsese en interview dans "Laissez-vous tenter", le 2 février 2017
27:56
Stéphane Boudsocq & Lucie Valais

Il n'est pas grand mais c'est un géant du cinéma. Martin Scorsese est l'invité exceptionnel de Laissez-vous tenter ce jeudi 2 février à 9h. Le réalisateur a accordé un long entretien à RTL à l'occasion de la sortie de son nouveau film Silence, le 8 février prochain. Il aura fallu 27 ans au cinéaste américain pour réaliser ce long-métrage. "C'est devenu le film de toute une vie", confie-t-il.

Silence est une fresque religieuse qui se déroule au 17e siècle au Japon, sur les pas de deux prêtres jésuites partis à la recherche de leur mentor, disparu au pays du Soleil levant. Scorsese y livre une réflexion passionnante sur la foi et la religion, près de 30 ans après La Dernière tentation du Christ. "Beaucoup d'auditeurs, en entendant le mot religion ne voudront pas aller voir le film. Il faut aller au-delà du mot religion, derrière, il y a une histoire, un ensemble", explique le réalisateur avec passion.

J'ai toujours été amoureux du cinéma, j'ai été formé à l'âge d'or d'Hollywood

Martin Scorsese

Avec son 24e film, Martin Scorsese fête 50 ans de carrière. Une vie rythmée par les succès cinématographiques (Taxi Driver, Les Affranchis, Le Loup de Wall Street), ce qui n'empêche pas le cinéaste de prendre du recul sur son œuvre. "J'ai toujours été amoureux du cinéma, j'ai été formé à l'âge d'or d'Hollywood", raconte-t-il au micro de RTL. Et d'ajouter : "J'ai eu beaucoup de chance, à travers ma carrière. Il y a toujours eu des studios disposés à travailler avec moi. Et pendant toutes ces années, je voulais simplement être un réalisateur lambda. Je n'arrive plus à me mettre une étiquette".

Martin Scorsese et son obsession de la religion

Thème récurant des films de Martin Scorsese, la religion tient une place toute particulière dans la vie et dans la cinématographie du réalisateur. "C'est un thème dont je n'arrive jamais à échapper", explique-t-il avant d'ajouter : "Cette réflexion n'a jamais cessé d'être en moi et je l'ai canalisé dans mes films. C'est d'ailleurs comme ça que j'ai découvert la religion, qui m'a aidé à retrouver mes racines et mes repères". Et de conclure, "J'ai constaté que l'obsession de la foi est au cœur de mes propres réflexions".

Une passion qui l'a d'ailleurs conduit au Vatican, pour une rencontre avec le pape François en novembre dernier. "Son entourage m'a laissé entendre qu'il connaissait ma filmographie", raconte le réalisateur de Mean Street et Casino.

Le pape François a dit qu'il espérait que ce film serait porteur de dialogue sur la foi

Martin Scorsese
À lire aussi

Martin Scorsese en dit un peu plus sur sa sainte visite, et ajoute : "Il (le pape François) était désarmant de gentillesse et il nous a souhaité bonne chance pour le film. Il est un peu comme une star, il était très intense. Il avait certainement d'autres choses à faire mais il a pris le temps de nous souhaiter bonne chance". Le réalisateur conclut : "Le pape François a dit qu'il espérait que ce film serait porteur de dialogue sur la foi".

Martin Scorsese avec Stéphane Boudsocq et Yves Calvi
Martin Scorsese avec Stéphane Boudsocq et Yves Calvi
Crédit : Laurent Vu / Sipa Press
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/