1 min de lecture Musique

Kool Shen : "On avait l'impression d'avoir fait un peu bouger les choses pour les jeunes de banlieue"

Rencontre avec Kool Shen, l'un des pères du rap français, cofondateur NTM.

Cyprien Cini Drôle de rencontre Cyprien Cini
>
Kool Shen : "On avait l'impression d'avoir fait un peu bougé les choses pour les jeunes de banlieue" Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Cyprien Cini | Durée : | Date : La page de l'émission
Cyprien Cini
Cyprien Cini
et Paul Véronique

Kool Shen, le cofondateur du groupe de rap mythique NTM, a sorti en février son troisième album solo "Sur le fil du rasoir". Un retour aux sources, après 7 ans d'absence. "J'ai eu la chance de croiser d'autres passions, le cinéma et le poker. Si la musique m'avait manqué, j'y serais revenu plus tôt", explique le rappeur. Il se définit lui-même comme "un enfant gâté", un chanceux ayant eu l'opportunité de faire ce qu'il voulait, quand il le voulait. À 50 ans, voilà le rappeur à texte de retour à la musique.

Pourtant lorsqu'il était enfant, le Français n'était pas sa spécialité. "J'étais plutôt matheux", confie-t-il avec amusement. Son inspiration, "une vision citoyenne de ce qu'il se passe". Il prend malgré tout ses distances de la sphère politique. De son côté, il tente de retranscrire ce qui le touche, une certaine vision de la société, entre combat et désillusion. Quitte parfois à être allé trop loin ? Pour Kool Shen, il s'agit surtout "d'une façon d'écrire" mais se défend d'avoir appelé à la violence. "On a écrit un morceau sur la police, mais on n'a jamais dit aux gens de rentrer dans un commissariat pour brûler des keufs. On a seulement dit qu'on avait des contrôles de papier intempestifs. C'est vrai ou pas ? Alors voilà, on le dit", témoigne-t-il.

Du reste, même si cela lui fait bizarre, il est obligé de reconnaître avoir marqué les jeunes des années 1980 et 1990. "Je rencontre des gens qui me disent : 'j'ai grandi avec ta musique'. Donc à un moment, tu es bien obligé d'avouer que tu as un peu marqué une génération", rapporte Kool Shen, avant de poursuivre "est-ce qu'à l'époque on en était conscient, je ne sais pas. Mais on avait l'impression d'avoir fait un peu bouger les choses pour les jeunes de banlieue."

À lire aussi
Des jeunes qui participent à la Techno Parade à Paris (photo d'illustration). le journal
Les actualités de 18h : un char composé de seniors fait sensation à la Techno Parade
Kool Shen et Cyprien Cini
Kool Shen et Cyprien Cini
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Portrait
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784256807
Kool Shen : "On avait l'impression d'avoir fait un peu bouger les choses pour les jeunes de banlieue"
Kool Shen : "On avait l'impression d'avoir fait un peu bouger les choses pour les jeunes de banlieue"
Rencontre avec Kool Shen, l'un des pères du rap français, cofondateur NTM.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/kool-shen-on-avait-l-impression-d-avoir-fait-un-peu-bouger-les-choses-pour-les-jeunes-de-banlieue-7784256807
2016-07-28 16:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5zl_r00f1lgs1LKka042gg/330v220-2/online/image/2016/0728/7784257233_000-7t7h1.jpg