2 min de lecture Justice

Kaaris et Booba : ouverture d'enquêtes après la publication d'images de prison

Des photos et des vidéos des deux rappeurs incarcérés ont fait surface sur les réseaux sociaux. La diffusion de ces images a été prise très au sérieux par l'administration pénitentiaire.

Les rappeurs Booba et Kaaris
Les rappeurs Booba et Kaaris Crédit : AFP / Montage RTL.fr
AymericParthonnaud1
Aymeric Parthonnaud
et AFP

Depuis la très médiatique rixe entre les clans des deux rappeurs à l'aéroport d'Orly, Booba et Kaaris sont incarcérés. Kaaris a été placé au sein de la prison de Fresnes tandis que Booba est maintenu en détention à Fleury-Mérogis.

Deux locataires célèbres à l'extérieur mais aussi à intérieur de la prison. De quoi susciter l'excitation et les talents de paparazzi entre les murs des centres de détention. Différentes photos, selfies, et vidéos des deux artistes au sein des établissements pénitentiaires ont été partagés sur les réseaux sociaux. Des images de Kaaris notamment ont été prises à l'aide de téléphones portables, suscitant l'indignation des syndicats des surveillants de prison.

La diffusion de ces images a été prise très au sérieux par l'administration. Contactée par nos confrères de LCI, elle a annoncé avoir procédé à la fouille des cellules des détenus suspectés. "Des téléphones portables [ont été retrouvés] dans les deux cellules des individus en question [Kaaris et de celui qui a pris un selfie]. Ces individus ont fait l'objet de comptes rendus d'incidents, au regard des éléments retrouvés dans leurs cellules et il y a une enquête qui sera mise en place par l'administration pénitentiaire", a expliqué à Franceinfo Cédric Boyer, surveillant pénitentiaire de FO, à Fresnes. Deux enquêtes parallèles ont été ouvertes : une administrative et l'autre judiciaire.

À lire aussi
Bilal Hassani, l'un des quatre qualifiés samedi 12 janvier justice
Eurovision 2019 : victime d'homophobie, Bilal Hassani porte plainte

Ce lundi 20 août 2018, les rappeurs Booba et Kaaris contestent d'ailleurs devant la cour d'appel de Paris leur placement en détention provisoire dans l'attente de leur procès en septembre. L'audience publique, qui s'est tenue à partir de 13h30, devait examiner les appels de ces deux figures du rap français ainsi que de neuf membres de leurs entourages, également soupçonnés d'être impliqués dans la rixe. 

Dans une procédure distincte, le tribunal correctionnel de Créteil avait la semaine dernière rejeté la demande de mise en liberté de Kaaris, tandis que Booba avait finalement décidé de retirer la sienne. Un proche de Booba avait, lui, vu sa demande acceptée et avait été libéré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Réseaux sociaux Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794470835
Kaaris et Booba : ouverture d'enquêtes après la publication d'images de prison
Kaaris et Booba : ouverture d'enquêtes après la publication d'images de prison
Des photos et des vidéos des deux rappeurs incarcérés ont fait surface sur les réseaux sociaux. La diffusion de ces images a été prise très au sérieux par l'administration pénitentiaire.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/kaaris-et-booba-ouverture-d-enquetes-apres-la-publication-d-images-de-prison-7794470835
2018-08-20 16:09:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZbLV7E8BtbUNus7BqOZrFg/330v220-2/online/image/2018/0802/7794304826_les-rappeurs-booba-et-kaaris.jpg