1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Jeremy Clarkson, présentateur télé anglais, frappe son producteur pour un steak
2 min de lecture

Jeremy Clarkson, présentateur télé anglais, frappe son producteur pour un steak

Le présentateur vedette de l'émission "Top Gear" sur la "BBC" a été mis à pied suite à une nouvelle polémique le concernant. Il aurait envoyé un coup de poing à son producteur car il voulait un repas chaud. Mais David Cameron le défend.

Jeremy Clarkson, présentateur controversé de "Top Gear" sur la "BBC", présent lors de Chelsea-PSG le 11 mars 2015
Jeremy Clarkson, présentateur controversé de "Top Gear" sur la "BBC", présent lors de Chelsea-PSG le 11 mars 2015
James Abbott
James Abbott

Il ne faut pas énerver Jeremy Clarkson lorsqu'il a faim. Irrité qu'on ne lui propose qu'une assiette de fromage au lieu d'un steak dans un hôtel où il tournait début mars un épisode de l'émission automobile très populaire en Grande-Bretagne Top Gear, il se serait emporté. Le présentateur vedette aurait asséné un coup de poing à son producteur Oisin Tymon, raison pour laquelle il a été suspendu par la BBC, assorti du gel des deux derniers épisodes de la dernière série en cours.

Une annonce qui a provoqué un tollé outre-Manche mardi 10 mars. Une pétition réclamant son retour à l'antenne a été immédiatement lancée sur internet et avait recueilli jeudi matin plus de 650.000 signatures. Plus surprenant, le Premier ministre britannique David Cameron est allé jusqu'à prendre sa défense.

Jeremy Clarkson est un ami, un grand talent

David Cameron, Premier ministre britannique

Ce soutien de poids l'a décrit comme "un de (ses) amis, un grand talent" dans une interview à la BBC. "Il amuse et divertit tellement de monde, y compris mes enfants qui auront le cœur brisé si Top Gear n'était plus diffusé, explique-t-il. J'espère que cela pourra être réglé car c'est une bonne émission et [Clarkson] est un grand talent".

La BBC a annoncé l'ouverture d'une enquête dont dépendra le sort de l'émission emblématique et lucrative lancée dans sa forme actuelle en 2002, suivie par 350 millions de téléspectateurs dans 214 pays, et 6,5 millions au Royaume-uni chaque semaine.

Un habitué des dérapages

À écouter aussi

Ce n'est pas le premier dérapage du présentateur-vedette. Des ambassades ont déjà dénoncé des remarques à caractère "raciste" et la BBC a moyennement apprécié une boutade de Clarkson quand il a estimé lors d'une interview que les grévistes du secteur public "mériteraient d'être exécutés sous les yeux de leurs familles".

Il racontait dans un talk-show britannique (en anglais) le moment où il avait déjà asséné un coup de poing à Piers Morgan, autre vedette britannique. Il dressait également la liste des choses qui l'énervent, dont les ordinateurs et... les aéroports. Le fait d'avoir faim peut donc être rajouté à cette liste depuis cette semaine.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/