2 min de lecture Mannequinat

"Je veux dire la vérité", un ancien ange Victoria's Secret revient sur son anorexie

Le mannequin australien Bridget Malcolm est revenue sur son blog sur son anorexie. Elle évoque son addiction au sport et à la nourriture saine, son déni mais également le chemin vers la prise de poids.

Le mannequin Bridget Malcolm le 10/11/2015 pour le défilé Victoria's Secret à New-York
Le mannequin Bridget Malcolm le 10/11/2015 pour le défilé Victoria's Secret à New-York Crédit : AFP
Éleonore de Marnhac
Éléonore De Marnhac
Journaliste

"Je n'avais pas de poids à perdre, que du poids à prendre". L'ancien ange Victoria's Secret, Bridget Malcolm a publié lundi 26 mars sur son blog un mea culpa, revenant sur ses problèmes de poids quand elle était mannequin. 

"Je voudrais reconnaître et m'excuser pour certaines choses que j'ai dites et écrites ces deux dernières années. Je pensais réellement que c'était la bonne chose à faire pour ma santé" admet l'australienne de 26 ans. Elle se désole de ne pas avoir été "un exemple positif" alors qu'elle souhaite utiliser les réseaux sociaux "intelligemment et positivement". 

Elle raconte son addiction au sport, s'entraînant "2 ou 3 heures par jour" ainsi que sa peur de prendre du poids qui la rendait "presque malade". "Maintenant, je suis désolée pour cette fille effrayée" note-t-elle. 

À lire aussi
La Brésilienne Alessandra Ambrosio sexy
EN IMAGES - Alessandra Ambrosio, sexy et topless pour un séjour entre copines

Celle qui a défilé pour Ralph Lauren ou Stella McCartney fait également part de son déni. "Ma meilleure amie était choquée de voir à quel point, dès que je me voyais dans le miroir, je voyais du poids à perdre". Même le chemin vers la prise de poids a été difficile. Dès que Bridget Malcolm a recommencé à grossir, ses "démons" revenaient. Arrêter de faire trop de sport a également été difficile. "Pendant plusieurs mois, je m'interdisais de faire d'autre exercice que de la marche. C'était de la torture". Mais aujourd'hui elle l'affirme, "j'aime mon corps".  

Un diktat de la minceur vivement critiqué

Ce n'est pas la première fois que le mannequin prend la parole contre le diktat de la minceur. Le 13 mars, elle publiait une photo sur Instagram faisant part du "fat-shaming" dont elle a été victime dans sa carrière. "Cette fille n'est pas grosse" écrivait-elle en légende. "Quand cette photo a été prise, on m'avait dit que je devais perdre du poids" témoigne le mannequin. 

Le milieu de la mode a été épinglé de nombreuses fois pour la maigreur des mannequins. Face à ces polémiques, plusieurs groupes de mode à l'instar de LVMH ou Kering, ont adopté une charte interdisant le recours à des mannequins trop maigres. En mai 2017, un décret "anti-maigreur" avait été publié obligeant les mannequins à fournir un certificat médical attestant de leur bonne santé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mannequinat Mannequin Anorexie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792837437
"Je veux dire la vérité", un ancien ange Victoria's Secret revient sur son anorexie
"Je veux dire la vérité", un ancien ange Victoria's Secret revient sur son anorexie
Le mannequin australien Bridget Malcolm est revenue sur son blog sur son anorexie. Elle évoque son addiction au sport et à la nourriture saine, son déni mais également le chemin vers la prise de poids.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/je-veux-seulement-dire-la-verite-un-ancien-ange-victoria-secret-revient-sur-son-anorexie-7792837437
2018-03-30 13:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vbLcJeqGM2cX93fJU6PG4A/330v220-2/online/image/2018/0330/7792838278_le-mannequin-bridget-malcolm-le-10-11-2015-pour-le-defile-victoria-s-secret-a-new-york.jpg