1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "'À vos pinceaux', une belle idée pour un bel idéal"
3 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "'À vos pinceaux', une belle idée pour un bel idéal"

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc regrette le passage sur France 4 du télé-crochet de France 2 sur la peinture.

Isabelle Morini-Bosc

Que chantait Bourvil en 1948 ? L'adorable Rumba du pinceau, entonnée avec cœur. Ce tube (de peinture, évidemment), j'y pense aujourd'hui sauf que là, il ne s'agit plus de rumba : les pinceaux ont plutôt valsé, et c'est France télévisions qui l'a décidé. On reprend dans l'ordre ? Il y a quelques mois, le groupe annonce vouloir diffuser un concours entre peintres amateurs, à 20h50. Formidable intention qui touche tous ceux qui, comme moi, ont été portraitistes et aiment autant la peinture qu'une souris aime le fromage...

C'est dire ! J'avais certes un doute sur l'impact, mais comme je n'ai pas pour habitude de commenter les événements avant qu'ils se soient déroulés, je l'ai exprimé "juste ce qu'il fallait". Et comme quelques 1.6 million de curieux, j'ai regardé ce télé-crochet pictural sur France 2 en appréciant, et les conseils techniques des experts Bruno Vannacci et Fabrice Bousteau, et leurs anecdotes historiques. Tout au plus ai-je parfois été agacée par quelques jugements néo-avant-gardistes. 

Sauf que 1.6 million de personnes (en comptant large), c'est trop peu pour France 2, quelque discours "sinueux" que la chaîne doive tenir sur "la qualité plus importante que la quantité". On voit ça : trois jours après la deuxième émission, elle constate par communiqué que "malgré sa qualité et son audace, le programme n'a pas rencontré son public". Audace ne rimant pas avec audience, le service public va faire coulisser les deux dernières émissions (31 janvier et 7 février) sur France 4. La direction a-t-elle eu tort de tenter ? Non, c'était une belle idée pour un bel idéal. 

Pourquoi la nourriture attire-t-elle plus que la peinture ?

Et comme dit l'autre, il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer. Reste que si France 2 espérait... Elle n'a pas persévéré ! Reste aussi surtout à chercher les raisons de l'échec comme Hercule Poirot cherche l'arsenic dans le bouillon. Certains s'étonnent : pourquoi un concours pictural marche-t-il moins bien que les nombreux concours culinaires avec qui il n'a comme points communs que "le couteau" et "l'huile", voire les croûtes (évidemment avec des sens différents) ? Il y a en fait une énorme différence. 

À écouter aussi

Que vous cuisiniez (comme Mercotte) ou pas (comme moi), vous mangez. Le thème peut donc vous plaire même si vous croyez qu'un œuf coque doit cuire 30 minutes. Il en va tout autrement de la peinture : si vous ne peignez pas vous-même, vous aurez du mal à vous sentir concerné. Pourquoi ? Parce que, beaucoup de gens croient à tort qu'ils ne savent pas dessiner faute d'avoir essayé. Mais aussi parce que ces mêmes croient qu'il faut avoir des références pour apprécier un tableau, alors qu'il faut juste avoir deux yeux. Gainsbourg adorait "juste pour l'émotion" l'un des visages féminins du tableau de Delacroix Les massacres de Scio

Le public non initié croit à tort que ce n'est pas pour lui, qu'il n'est pas habilité à juger. Juger, non. Mais ressentir, oui. Moi, je n'aime pas Buren, et je ne vois pas pourquoi il faudrait que j'ai étudié tous les types de colonnes pour le dire. On a aussi le droit d'avoir été parfois dérouté par ces deux critiques d'art estimant par exemple "trop scolaire" une excellente reproduction de frégate du XVIIe siècle, et de "géniale" une autre représentation fracassée et marronnasse, aussi éloignée du modèle qu'un aigle est différent d'un cube. Moi je l'avoue, je ne peux pas voir en peinture ces systématismes. Mais j'irai regarder sur France 4 la fin de ces émissions remplissant leur mission, avec un diplôme... à encadrer ! Évidemment.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/