3 min de lecture Kim Kardashian

Isabelle Morini-Bosc : "Les sœurs Kardashian sont toutes des cas"

Isabelle Morini-Bosc revient sur l'agression de Kim Kardashian. Une personnalité qu'elle ne porte pas dans son cœur.

Kim Kardashian en août 2016
Kim Kardashian en août 2016 Crédit : MATT WINKELMEYER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Honte sur moi et mea culpa, je n'ai pas encore parlé de Kim Kardashian et de son drame parisien... Mais pour être d'une franchise absolue, j'attendais que certains aient fermé le dossier pour l'"ouvrir" à mon tour ! Car il y a là plusieurs éléments aussi lourds que tous les implants des sœurs Kardashian réunies, Kylie, Khloé, Kendall, Kourtney... Que des "K".... et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles sont effectivement toutes des "cas". À qui les pontes de la chirurgie esthétique et de la pharmacie réunies devraient ériger des statues, vu la contribution des frangines à la bonne santé financière de ces industries

Il faut en effet signaler et souligner l'enthousiasme avec lequel elles ont fait refaire lèvres, sourcils, poitrines, cuisses, fessiers. Elles aiment le bistouri comme Bob Marley aimait les bonnets au crochet (entre autres), poussées par un mère tirant les ficelles (des ficelles un peu grosses) et leur enseignant "comment-faire-le-plus-d'argent-le-plus-vite-possible"... Et comment surtout ne pas utiliser leurs dix doigts, sauf pour y glisser des bagues. 

"Aussi 'bio' qu'un flan gélifié"

En résultent des créatures "dénoncées" dans la presse américaine pour leur absence d'intérêt envers leur entourage, leur personnel, celui des hôtels qu'elles "honorent". Pas sûr que parents aient été très présents : Caitlyn Jenner, humainement charmante, se serait plus souciée de ses tenues que de ses filles... Robert Kardashian, a également souvent mis des robes, mais c'était des robes d'avocat... C'est lui le père de Kim, starlette de télé-réalité qui est à une vraie star façon Bardot ce qu'un réveil chinois est à une horloge-Renaissance. Entre les "saladiers Tupperware" qu'elle s'est fait placer "devant" et les polders qu'elle s'est fait installer "derrière", elle est à peu près aussi "bio" qu'un flan gélifié anglais

C'est ça, le mystère Kardashian : faire un 'tout' de ce 'rien'

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

On se souvient de ce défilé de Haute-Couture commencé 2 heures plus tard que prévu parce que l'on attendait des "stars glamour" qui s'avérèrent être Kim et Kanye West, son mari poupon boudeur. Mais voilà, Kim Kardashian vaut bien quelques concessions, attendu qu'elle fait "marcher le commerce" sans être toujours parait-il d'un commerce agréable. Depuis dix ans, les Kardashian fascinent en effet en se filmant au quotidien et c'est ça, le mystère Kardashian : faire un "tout" de ce "rien", de ce rien du tout ! Incroyable : elle gagne des sous parce qu'on la voit en dépenser ! C'est d'ailleurs pour la Fashion Week qu'elle était à Paris, et qu'elle a été agressée puis ligotée dans sa chambre d'hôtel. Délestée de 9 millions d'euros. 

À lire aussi
Kim Kardashian en août 2016 Biographie
Kim Kardashian : d'une sextape au poste de gouverneur de Californie ?

C'est la première fois qu'elle en a eu gros sur le cœur sans que sa poitrine y soit pour quelque chose. Il n'y a en fait pas lieu de rire de ce fait divers : d'abord, pour une fois qu'il lui arrivait vraiment quelque chose, c'est bête que la scène n'ait pas été filmée ! Plus sérieusement, cela m’attriste que ce "hold up" ait eu lieu à Paris, ce qui ne va améliorer ni notre image de marque ni notre balance commerciale ! Déjà qu'en juin, la princesse belge Astrid avait été agressée vers Aubervilliers par un individu explosant la vitre de sa portière et la délestant d'un sac contenant liquide et papiers officiels royaux. Or moi, que voulez-vous, cela me fait de la peine que mon pays soit jugé peu sûr, moi qui suis sûre d'aimer mon pays.   

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Kim Kardashian Isabelle Morini-Bosc Kanye West
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants