1 min de lecture TF1

Gilles Bouleau : "À quoi bon vivre dans le VIe arrondissement, restez à Colombes"

REPLAY - Le présentateur de "TF1" témoigne de son amour pour la ville de Colombes dans les Hauts-de-Seine où il a grandi.

Laurent Marsick L'enfant du pays Laurent Marsick
>
Gilles Bouleau : "À quoi bon vivre dans le VIe arrondissement, restez à Colombes" Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Laurent Marsick | Durée : | Date : La page de l'émission
Laurent Marsick
Laurent Marsick
Journaliste RTL

Gilles Bouleau, présentateur du journal de 20 heures de TF1 a grandi dans la municipalité de Colombes dans les Hauts-de-Seine. De sa naissance jusqu'à ce qu'il quitte la ville à l'âge de 21 ans pour ses études Une ville de banlieue parisienne vue de l'extérieur c'est assez impénétrable. Quand vous avez grandi vous connaissez chaque trottoir chaque école, chaque porche... C'est votre territoire".

"Ce qui a beaucoup déterminé ce que je suis aujourd'hui, c'est que mes parents habitaient à 100 mètres d'un des plus beaux cinémas de France, le "Colombes Palace", se remémore-t-il. Un des rares qui possède un toit ouvrant."

Il se passe plein de choses à Colombes, à quoi bon habiter dans le Vie arrondissement restez à Colombes !

Gilles Bouleau
Partager la citation

Il raconte qu'à côté de ce cinéma, il y avait une "merveilleuse" brasserie d'un patron "fou de musique américaine" : Le Cadran. "Jimi Hendrix y a fait un 'set', c'est incroyable, savoure-t-il. Il se passe plein de choses à Colombes à quoi bon habiter dans le VIe arrondissement restez à Colombes !"

Une personnalité se souvient d'un lieu, cher à son enfance où il avait l'habitude de passer ses vacances.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
TF1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants