1 min de lecture Cinéma

Droits TV de la Ligue 1 : "Le monde du cinéma est surpris", explique Alain Terzian

INVITÉ RTL - La perte des droits de retransmission de la Ligue 1 met en péril le cinéma français dont Canal+ est le principal financeur. Mais Alain Terzian se veut rassurant.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Droits TV de la Ligue 1 : "Le monde du cinéma est surpris", explique Alain Terzian Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Éléonore De Marnhac

Le cinéma français est une victime collatérale de la perte de Canal+ des droits de retransmission de la ligue 1. La chaîne est en effet le principal financeur du septième art hexagonal puisqu'elle lui consacre 9,5% des revenus de son activité de télévision payante en France.

Ainsi, selon Alain Terzian, président de l'Académie des César, "le monde du cinéma est surpris" mais le producteur reste "pragmatique" car "le partenaire historique du cinéma français s'appelle Canal+". 

Toutefois, il s'inquiète que "les droits de la ligue 1 du football national en France peuvent être détenus par un opérateur non-national". Il appelle ainsi les différents acteurs à rechercher avant-tout "l'intérêt du téléspectateur qui regarde".

À lire aussi
"Robin des bois" de Otto Bathurst Cinéma
VIDÉO - "Robins des Bois" : un nouveau trailer explosif avec Taron Egerton

Le poids du football dans les revenus de Canal+ avait poussé Alain Terzian à déclarer en 2014, "l'avenir du cinéma se joue sur un terrain de foot". Une déclaration qu'il "ne [va] pas renier" même s'il "s'est passé un certain nombre de choses depuis". Il note ainsi que Canal+ a réussi à se restructurer et retrouver "une pente ascendante de croissance".

Le producteur se veut rassurant. "Historiquement le principal facteur d'abonnement (de Canal+, NDLR) c'est le cinéma (...) je suis extrêmement serein et zen car les dirigeants de canal ont pris une décision extrêmement responsable" tempère-t-il. Il conclut "le cinéma français n'est pas en péril mais il est inquiet quand même".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Football Canal+
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793588795
Droits TV de la Ligue 1 : "Le monde du cinéma est surpris", explique Alain Terzian
Droits TV de la Ligue 1 : "Le monde du cinéma est surpris", explique Alain Terzian
INVITÉ RTL - La perte des droits de retransmission de la Ligue 1 met en péril le cinéma français dont Canal+ est le principal financeur. Mais Alain Terzian se veut rassurant.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/droits-tv-de-la-ligue-1-le-monde-du-cinema-est-surpris-explique-alain-terzian-7793588795
2018-05-30 20:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Gf3jm8-OhEoawGjBbAPHlg/330v220-2/online/image/2018/0530/7793589346_le-producteur-alain-terzian-le-26-fevrier-2016-au-theatre-du-chatelet-a-paris.jpg