3 min de lecture Télévision

Claire Chazal : les dessous de son départ

REPLAY - ÉCLAIRAGE - Dans quelques semaines, Claire Chazal ne sera plus à la tête des JT du week-end de TF1. Elle aurait été mise à l'écart pour une question d'image et son manque de pugnacité.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
3 MINUTES 08/09/15 Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc et La rédaction numérique de RTL

La date est une surprise, pas le principe. La rumeur de départ de Claire Chazal envisagé-pronostiqué-fantasmé est à l'ordre du jour depuis longtemps dans les médias. Il suffit de regarder les titres des hebdos de l'été, c'était même si récurent que l'on finissait par ne plus y accorder autant d'importance. La patronne de l'info Catherine Nay disait publiquement que le débat autour du départ de Claire Chazal excitait surtout la presse.

Ce qui a surpris, c'est la soudaineté. Le jeudi 3 septembre, elle est convoquée par le patron de TF1, Nonce Paolini, dans son bureau au dernier étage de la tour TF1 à Boulogne, et il lui dit que d'ici quelques semaines, elle ne présentera plus les journaux du weekend. Elle souhaitait, elle le dit, aller jusqu'aux élections pour que la boucle soit bouclée. C'est non, et Martin Bouygues, patron du groupe, aurait confirmé cette décision lundi matin à Claire Chazal.

Les audiences ne sont pas le vrai problème

Les audiences de son JT étaient vraiment en baisse. On parle d'une perte de 300.000 fidèles en moyenne la saison dernière mais l'usure concerne aussi la semaine, Pernault excepté. Le vrai problème, c'était la faiblesse des tranches précédentes. Regardez le weekend dernier, on a souligné les 13.000 téléspectateurs d'écart à peine avec le journal de France 2, vendredi. Mais dimanche, elle pouvait se prévaloir de 700.000 personnes d'écart et elle restait le premier journal d'Europe. Donc l'audience n'était pas le souci majeur. 

Pourquoi cette mise à l'écart donc ? Pour un problème d'usure, de manque de pugnacité et d'image. L'image, ce n'est pas nouveau. Il y a plus de 20 ans, Laurent Ruquier disait : "Claire Chazal lit tellement son prompteur qu'on a l'impression q'elle va en donner la marque". Mais sa classe et sa discrétion en avaient fait une sorte d'icône. Le contexte de TF1 était tellement fort que les petites faiblesses n'avaient aucune importance.

Claire Chazal figurait sur la grille de rentrée

À lire aussi
10 personnalités vont se succéder pour remplacer Alain Chabat à la présentation du "Burger Quiz" émission
"Burger quiz" : Alain Chabat quitte la présentation de l'émission

Aujourd'hui, le contexte est chamboulé. Des programmes forts ont pris l'eau, la chaîne aussi. S'il reste des bastions (Le mentaliste, Le mystère du lac), c'est un colosse aux pieds d'argile. Du coup l'impassibilité n'est plus possible. Il fallait réagir. Pourquoi TF1 l'a-t-il annoncé lundi soir ? Parce que l'emballement médiatique a été tel que les digues ont sauté.

Claire Chazal figurait pourtant sur la grille de rentrée. Elle était même dans les pubs destinées à lancer le nouveau plateau. Mais dans le même temps, TF1 analysait les données estivales : l'impact positif de la remplaçante Audrey Crespo-Mara, la situation globale et les réactions de plus en plus nombreuses d'un public parfois goujat et jugeant Claire Chazal comme désinvestie plus hésitante, vu le contexte.

Elle réserve sa détresse à ses amis

TF1 affirme qu'elle ne pouvait plus ignorer ces signaux forts. C'est sûr aussi que le patron de TF1, parti dans quelques mois, souhaitait laisser une situation saine. Même si la journaliste et son patron n’auraient jamais passé leurs vacances ensemble, ils se sont toujours ménagés publiquement. Claire Chazal réserve sa détresse à ses amis et Nonce Paolini regrette l'emballement médiatique qui rend toute chose encore plus brutale qu'elle ne l'est

Tout le monde annonce désormais qu'Anne-Claire Coudray va lui succéder. C'est acquis mais pas acté. Lundi, elle n'avait toujours pas reçu de coup de fil officiel, c'est peut-être chose faite. TF1 affirme que la date de son remplacement le 18 septembre est erronée et martèle que ce sera dans plusieurs semaines. La chaîne a également indiqué qu'elle devrait rester dans le groupe à la tête d'un magazine culturel. Les amis de Claire eux, disent qu'elle n'a aucune proposition, ni à TF1 ni ailleurs. Pour l'instant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision TF1 Claire Chazal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants