1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Stephen Collins : pédophilie, rumeurs de suicide et confessions autour de l'acteur de "7 à la maison"
2 min de lecture

Stephen Collins : pédophilie, rumeurs de suicide et confessions autour de l'acteur de "7 à la maison"

Après l'aveu de ses actes pédophiles, le comédien de la série "7 à la maison" est la cible de rumeurs de suicide. L'actrice qui jouait sa femme, elle, tente de le défendre en parlant d'un "homme bon".

L'acteur Stephen Collins à Beverly Hills en 2010
L'acteur Stephen Collins à Beverly Hills en 2010
Crédit : Frederick M. Brown / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

C'est toute une génération qui est est sous le choc après cet aveu de taille. Stephen Collins, l'interprète du révérend Camden dans 7 à la maisona reconnu avoir eu des contacts sexuels avec plusieurs jeunes filles. Un scandale dans le monde des séries télévisées, d'autant plus que le comédien avait le rôle, très moral, d'un père d'une famille de 5 cinq enfants, puis 7 après la naissance de jumeaux.

Depuis, l'affaire Stephen Collins gonfle. Une enquête de police a été ouverte pour "contact sexuel inapproprié sur des mineurs", et des rumeurs autour d'un suicide de l'acteur ont vu le jour dans les médias. Depuis démenties par la police, elles sont parties de "coups de feu" qui auraient été entendus chez lui. Donna Errico, sa voisine, a posté sur son compte Twitter : "Ce type de 7 à la maison habite juste au coin de ma rue et il vient juste de se suicider, il y a quelques minutes. Tout ce que je sais, c'est que la police a balisé la rue et ne laisse pas les résidents sortir" avec cette photo :

La comédienne s'est depuis excusée auprès des internautes en expliquant qu'elle n'a fait que "reprendre ce que les voisins sur place [lui] ont dit".

Accusation de sa femme et témoignage d'une victime

Mais ce n'est pas tout. Les réactions ne se sont pas faites attendre après les révélations d'actes pédophiles. La conversation aurait été enregistrée par son ex-femme, Faye Grant, et se serait ensuite retrouvée entre les mains de la police de New York et du site de TMZ. Elle a d'ailleurs accusé la police de ne pas avoir réagi assez tôt alors qu'elle leur a transmis les enregistrements depuis 2012. Le site américain dévoile par ailleurs ce 8 octobre que l'avocat de Stephen Collins accuse son ex-femme d'avoir tenté de leur extorqué de l'argent en lui faisant du chantage en menaçant de révéler ces confessions.

L'une des trois victimes dont parle Stephen Collins dans cet enregistrement, aurait témoigné de son agression aux autorités raconte TMZ. Selon le site américain, la jeune femme, alors âgée de 10 ans, aurait raconté que l'acteur était "entré dans sa chambre avec seulement une serviette de bain autour de la taille", précisant qu'elle dormait dans "la chambre d'ami et que Stephen venait après sa douche, seulement habillé d’une serviette de bain". Plusieurs fois il aurait pris sa main pour la poser sur son sexe.

Un "homme bon" selon l'actrice Catherine Hick

Celle qui incarnait sa femme à l'écran n'est pas aussi sévère avec son ancien partenaire. Catherine Hick (Annie Camden dans la série) a déclaré à TMZ qu'elle n'arrivait pas à y croire : "Je n'ai vraiment rien à dire, Je n'ai rien à cacher. Stephen est un homme bon selon moi" ajoutant ensuite qu'il s'agit d'une "personne sympathique".

Il n'y a pas encore eu d'autres réactions de la part des comédiens qui ont partagé 11 années de leur vie à l'écran avec le révérend Camden. Mais une autre nouvelle vient assombrir un peu plus l'actualité de 7 à la maison, puisque l'on a appris ce mercredi qu'une des actrices est décédée le 27 septembre dernier. Il s'agit de Sarah Goldberg, qui interprétait la femme de Matt Camden, l'aîné de la fratrie. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi