1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Nice : une rentrée scolaire en uniformes
2 min de lecture

Nice : une rentrée scolaire en uniformes

Une école privée catholique de Nice oblige ses élèves à porter un tee-shirt bleu roi.

Vue générale de la ville de Nice (ici en 2013)
Vue générale de la ville de Nice (ici en 2013)
Crédit : AFP PHOTO / VALERY HACHE
La rédaction numérique de RTL & AFP

Filles et garçons en Tee-shirts bleu roi, parfaitement identiques, ont fait leur rentrée ce jeudi 28 août dans une école privée catholique de Nice, une initiative concrétisée après deux années de concertation avec les parents.

La directrice de la maternelle et de l'école primaire de Saint-Vincent-de Paul, Christine Watiez, en avait assez de voir "des poupées Barbie et des petits rockers" dans la cour de récréation. Dans cet établissement du quartier du port de Nice, les dos nus et mini-shorts étaient fréquents, même en maternelle. Sans compter la pression exercée par les enfants pour arborer le dernier Tee-shirt à la mode.

Inspiration venue d'outre-Manche

Les parents ont déboursé 50 euros pour un lot de six hauts bleus (tee-shirts ou polos à manches longues), avec le nom de l'école en lettres vertes. Un uniforme décontracté également adopté jeudi par les enseignants. Les bas -pantalons, jupes ou bermudas- sont choisis librement à condition d'être bleu uni et non provocants.

Les parents ont été consultés depuis deux ans, d'abord pour savoir s'ils étaient d'accord avec "le principe" d'un uniforme mettant tous les enfants sur un pied d'égalité, explique Christine Watiez. L'idée lui est venue lors d'un voyage scolaire à Londres dans une école de la congrégation de Saint-Vincent-de-Paul, où blazers et cravates étaient de rigueur. Pour la couleur, c'est l'école qui a tranché car il y avait trop d'avis. Beaucoup de parents souhaitaient voir leurs petites filles habillées en rose, note la directrice.

"Un peu longs et chauds"

À lire aussi

En rangs pour la rentrée, les enfants se disaient unanimement "contents de la couleur vive". "Si on se perd, on saura dans quelle école on est", a commenté Enzo, en CE1. "Les tee-shirts sont un peu longs et chauds", critiquait toutefois la coquette Emmanuelle virevoltant dans une jupette.

Le président UMP du Conseil général des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, venu assister à la rentrée des classes, a salué l'initiative, en rappelant qu'il a déjà défendu un amendement législatif donnant la possibilité de porter des tenues uniques dans les écoles publiques.

"J'espère que cela va se propager à d'autres établissements", a-t-il commenté. "Il y a des tenues non conformes à l'idée qu'on peut se faire de l'école et des valeurs qu'elle porte. Les enfants doivent adhérer à ces valeurs de l'école de la République dès le plus jeune âge", a-t-il ajouté.

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/