3 min de lecture Hugh Jackman

"X-Men : Days of Future Past" : où en est-on dans la saga ?

DÉCRYPTAGE - Le septième film de la série X-Men est une suite qui voyage dans le temps. Elle bouscule toute la chronologie de la saga. Un point s'impose.

Les héros Wolverine (Hugh Jackman), Magneto (Michael Fassbender) et Charles Xavier (James McAvoy) dans "X-Men : Days Of Futur Past"
Les héros Wolverine (Hugh Jackman), Magneto (Michael Fassbender) et Charles Xavier (James McAvoy) dans "X-Men : Days Of Futur Past"
Antony Milanesi
Antony Milanesi
Journaliste RTL

X-Men : Days of Future Past est Le blockbuster de ce printemps 2014. Le réalisateur Bryan Singer a réussi un petit coup de maître en imbriquant parfaitement son film dans la série de sept super productions mises sur pieds par Hollywood. 

Les deux premiers opus, X-Men (2000) et X-Men 2 (2003), avaient déjà été réalisés par le même Bryan Singer. Ce dernier s’est ainsi autorisé plusieurs clins d’oeil aux différents épisodes.

Empêcher l’apocalypse

Pour comprendre l’intrigue de X-Men : Days of Future Past, il n’est pas absolument nécessaire d’avoir vu les épisodes précédents. On se laisse facilement embarquer dans l’action, qu’elle se déroule en 2023, 1973 ou entre les deux.

L’histoire de X-Men : Days of Future Past est directement adaptée de celle du Comics daté de 1981, intitulé X-Men : Futur antérieur.

À lire aussi
Hugh Jackman en concert à Kansas City Cinéma
VIDÉO - X-Men : en plein concert, Hugh Jackman rejoue Wolverine pour un fan

L’action se déroule en 2023. Des robots-sentinelles surpuissants, pour ne pas dire invincibles, ont entrepris d’exterminer tous les mutants, ravageant du même coup la surface de la terre et le destin de l’humanité toute entière.

Peter Dinklage joue également Bolivar Trask dans X-Men : Days Of Futur Past
Peter Dinklage joue également Bolivar Trask dans X-Men : Days Of Futur Past

Pour empêcher l’apocalypse, les frères ennemis des X-Men, le télépathe Charles Xavier, et Magneto, qui a le pouvoir de contrôler l’acier, s’unissent pour imaginer le plan de leur survie. Ils décident d'agir dans le passé, en 1973, pour empêcher le professeur Bolivar Trask de créer les robots-sentinelles, et empêcher la guerre avant qu’elle n’éclate.

Une suite logique, ou presque.

Par rapport aux épisodes précédents, X-Men : Days of Future Past débute dans le futur, mais quelques événements inédits se sont glissés dans l’histoire des mutants, comme l’arrivée du professeur Bolivar Task et ses sentinelles qui ont tout changé, avant les épisodes X-Men et X-Men 2.

La partie du film qui se déroule dans le passé a lieu plusieurs années après le prequel X-Men : Le Commencement. À la fin du film, les intrigues des épisodes X-Men 2 et X-Men : l’affrontement final n’ont pas encore eu lieu, et pourraient même ne jamais exister. 

L'intrigue rappelle la nature des X-Men

Les X-Men sont des humains mutants. Leur évolution génétique est supérieure à celle de la race humaine et leurs gènes évolués leur ont donné des super-pouvoirs. 

Dans X-Men : Days Of Future Past, les robots-sentinelles, responsables du futur apocalyptique, sont équipés d’une technologie capable de reproduire les mutations génétiques des mutants qu’ils combattent.

Leur patrimoine génétique est en évolution constante, ce qui les rend invincible. Cette technologie est directement adaptée des gènes de Mystique (Jennifer Lawrence), la métamorphe qui a le pouvoir de changer d'apparence. 

L'importance de son pouvoir en fait, en quelques sortes, la mutante la plus iconoclaste de sa race, des X-Men et de la série. 

Jennifer Lawrence interprète Mystique dans "X-Men : Days of Future Past".
Jennifer Lawrence interprète Mystique dans "X-Men : Days of Future Past". Crédit : 20th Century Fox
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hugh Jackman X-Men X-Men Days of Future Past
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants