1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Uncharted 4 : A Thief's End", un jeu parfaitement rythmé, épique et beau à vous décrocher la rétine
4 min de lecture

"Uncharted 4 : A Thief's End", un jeu parfaitement rythmé, épique et beau à vous décrocher la rétine

ON A TESTÉ - La saga de l'Indiana Jones de la Playstation se termine de la meilleure des manière. C'est beau, beau, beau, beau !

Nathan Drake va accompagner son frère dans une aventure au bout du monde pour le sortir d'un mauvais pas
Nathan Drake va accompagner son frère dans une aventure au bout du monde pour le sortir d'un mauvais pas
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Dernier tour de piste pour Nathan Drake, ses trésors enfouis dans des cités mythiques et sa chance insolente qui lui permet de survivre à d'improbables cascades. Ce quatrième volet de la saga Uncharted clôt en beauté la série souvent qualifiée d'Indiana Jones vidéoludique. Dans ce test, nous ne nous appesantirons pas sur le scénario afin d'éviter de vous spoiler. Disons simplement que vous reverrez des visages bien connus du passé de Nathan Drake, le héros, que vous voyagerez en quête d'un trésor pirate légendaire et que vous aurez droit à une fin, une vraie. Vous parcourrez aussi de nombreux environnements : une prison panaméenne, une villa italienne en bord de mer, l'Écosse ou encore Madagascar. 

À la façon d'un James Bond, vous écumerez le monde, d'indice en indice, d'énigme en énigme, d'explosions en rebondissements afin d'atteindre un trésor disparu. Une mécanique qui n'est pas nouvelle. C'est la quatrième fois qu'elle est employée et que le cinéma d'aventure tisse ce genre de scénarios depuis des décennies... mais Diable que c'est efficace ! Vous pouvez jouer tranquillement à côté de votre copain/copine/frère/sœur/colloc' (rayez la mention inutile) et ils prendront eux aussi du plaisir à suivre vos pas dans cette aventure tellement tout est parfaitement mis en scène.

Tellement beau que t'en pleures !

Parlons alors de ce qui vous frappera de la première image à la dernière : C'EST BEAU ! Probablement le plus beau jeu vidéo jamais réalisé, une prouesse technique qui montre toute la puissance de la PS4 et le talent du studio Naughty Dog. On s'extasie devant des rayons de soleil frappant une mosaïque, on peut rester des minutes à observer le niveau de détail du sol, la poussière même est un enchantement. C'est dire ! La modélisation des personnages est aussi un modèle du genre. 

Rien que pour bénéficier d'une harmonie parfaite entre les mouvements de lèvres et les très bons doublages, nous ne pouvons que vous conseiller de jouer en anglais (mais les sous-titres français et le doublage dans la langue de Molière sont là et de bonne facture si vous êtes allergiques à l’anglais). Des mouvements des cheveux à la finesse des expressions des visages en passant par chaque pore de la peau de Nate, Sully, Elena ou Sam, le photo-réalisme est saisissant. Vous savez toujours que vous êtes dans un jeu vidéo bien entendu, ce n'est pas du cinéma interactif... mais le résultat est bluffant compte tenu de la densité du jeu. Mention spéciale aux effets de lumière dynamiques et vibrants.

La même recette avec un grappin

À lire aussi

Du côté des nouveautés en terme de gameplay, ça ne se bouscule pas. Vous aurez droit à la même recette, par ailleurs très efficace : exploration, grimpette, baston avec les poings ou avec une belle collection d'armes à feu, énigme. L'une des petites nouveautés est l'utilisation du grappin qui vous permettra de vous balancer de structure en structure avec des airs de Tarzan ou d'ouvrir certains accès.

Le jeu est linéaire mais les zones sont plus larges, les mouvements plus libres dans les temps d'exploration que dans les précédents volets. Cela vous permettra de varier les stratégies lors des phases d'infiltration ou de tuerie. Il ne s'agit pas là de violence gratuite, bien sûr, mais le nombre d'ennemis dont vous devrez vous défaire est toujours aussi important. Grand spectacle oblige, vous abattrez des milices entières. Vous pouvez aussi choisir d'éviter une bonne partie des fusillades si vous en avez la patience. Nathan Drake a vieilli et de cette manière vous collerez peut-être encore mieux au personnage en jouant de cette manière.

Dans Uncharted 4 vous pourrez aussi jouer avec vos amis. Le mode multijoueur est efficace mais il ne restera pas dans les annales. 8 cartes et des modes déjà vus de capture d'objet. La possibilité d'invoquer des alliés armés de snipers et autre mitrailleuses ou encore d'utiliser des reliques surnaturelles des précédents Uncharted pimentent l'expérience avec une once de nostalgie bienvenue.

La famille et des pirates

La capacité d'Uncharted à raconter des histoires, à les raconter avec humour, justesse et gravité quand il le faut, est un modèle du genre. Vous ne serez presque jamais seul, Nathan sera toujoursaccompagné par un ou plusieurs personnages. Les interactions sont fréquentes et originales. Le ton gentiment ironique de notre héros fait souvent mouche et la complexité des personnages est un vrai point positif. L'écriture a été pensée et le rythme aussi. Dans un univers du jeu vidéo où les scénarios parfois clichés dominent, Uncharted survole la masse. Un frère disparu qui revient tirer Nathan de la torpeur d'une vie rangée loin des aventures de sa jeunesse, un trésor d'un pirate caché au lointain... L'intrigue n'est pas la plus originale jamais inventée, certes, mais rares sont les histoires aussi bien servies. Les amateurs d'aventures épiques auront des étoiles dans les yeux du début à la fin.

Les amateurs de finesse psychologique ne seront pas en reste. Les liens entre les personnages sont plus importants que jamais et nous ne pouvons que vous conseiller de jouer aux trois volets précédents (remasterisés avec talent pour l'occasion pour la PS4 il y a quelques mois) avant de commencer ce quatrième épisode. Si vous n'avez pas envie de vous refaire trois jeux avant de plonger votre regard dans Uncharted 4, pas d'inquiétude, vous ne serez pas vraiment perdus dans une intrigue sibylline accessibles aux seuls initiés.

Uncharted 4 : A Thief's End est édité par Sony Interactive Entertainment et développé par Naughty Dog. Il s'agit d'une exclusivité PS4 sortie le 10 mai 2016.

Les plus

- C'est beau
- Mise en scène au petits oignons
- C'est très beau
- Des dialogues naturels, justes et enlevés
- C'est très très beau
- Fluidité exemplaire
- Un bon équilibre entre les combats, les cut-scenes et l'exploration
- Modélisation des personnages, VO et VF de grande qualité
- On vous a dit que c'était beau ?

Les moins

- Un ou deux rebondissements en plus auraient été les bienvenus
- Si vous n'avez pas du tout accroché avec les précédents volets, vous n'accrocherez pas avec celui-ci
- Les ennemis pas toujours réactifs- Le dernier Uncharted (même si terminer sur cette note est finalement une excellente chose)

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/