2 min de lecture Séries

VIDÉO - "Homeland" : la saison 4 provoque la colère du Pakistan

VIDÉO - Les autorités pakistanaises se sont plaintes de la saison 4 de "Homeland", dont la diffusion s'est terminée le 21 décembre dernier. Elles ont déclaré à la chaîne américaine Showtime que le portrait fait de leur pays était péjoratif et faux.

>
Trailer de la saison 4 d"Homeland" Crédit Image : Showtime |
Julie Michard
Julie Michard

La quatrième saison de la série Homeland n'a pas été au goût de tout le monde. Alors que le dernier épisode a été diffusé le 21 décembre dernier, les autorités pakistanaises se se sont plaintes auprès de la chaîne Showtime, dénonçant la représentation péjorative et fausse qui est faite de leur pays.

"Une insulte au Pakistan"

Pour cette nouvelle saison, Carrie (jouée par Claire Danes) accepte un nouveau poste à Islamabad, la capitale du Pakistan. Au fil des épisodes que les autorités pakistanaises protègent un chef taliban. Mais cette intrigue prend une tournure délicate alors que le pays est la cible de nombreuses attaques. En décembre, le Pakistan a connu une grande tragédie lorsque six commandos talibans ont attaqué une école de Peshawar, entraînant la mort de 132 enfants.

Les autorités pakistanaises n'ont donc pas tardé à commenter cette saison 4. Le New York Post rapporte ainsi leurs propos : "Les insinuations répétées que les services secrets pakistanais protégeraient des terroristes aux dépens de civils innocents ne sont pas seulement absurdes, elles sont aussi une insulte aux milliers de membres la sécurité du pays qui se sont sacrifiés pour lutter contre le terrorisme."

Saul Berenson (Mandy Patinkin) se retrouve capturé par des talibans dans la saison 4 d"Homeland"
Saul Berenson (Mandy Patinkin) se retrouve capturé par des talibans dans la saison 4 d"Homeland" Crédit : Showtime

Une représentation falsifiée d'Islamabad ?

La représentation qui est faite de la capitale Islamabad semble également poser problème. Dépeinte comme une zone de guerre, la ville n'apparaît que peu attrayante. Pourtant, la réalité serait tout autre. Un porte-parole de l'ambassade pakistanaise à Washington, Nadeem Hotiana, a déclaré au New York Post : "Islamabad est une ville calme et pittoresque, avec de belles montagnes et des espaces verts luxuriants".

À lire aussi
Les films et séries nommés pour les Golden Globes 2020 séries
Golden Globes 2020 : la liste complète des nominations, catégorie par catégorie

Les scènes qui se déroulent à Islamabad ont en réalité été tournées dans la ville du Cap en Afrique du Sud. Pour cette nouvelle saison, la production avait préalablement choisi de poser ses valises au Moyen-Orient. Mais alors que les États-Unis étaient en plein débat autour de la Syrie, elle a préféré délocaliser son tournage pour des raisons de sécurité. 

Des acteurs Américains au profit des Pakistanais

Autre reproche faite à la série, la prononciation de l'ourdou, la langue nationale du Pakistan. "Quand les personnages parlent en ourdou, leur accent n'a rien à voir avec l'accent localrapporte par le New York Post. Le casting des acteurs est remis en question : Homeland n'aurait donc ainsi engagé que des comédiens d'origine américaine. "Les personnages pakistanais parlent anglais comme les Américains".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Homeland Pakistan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants